Avec ses portails web, la fondation Mobilys encourage les communautés locales à s'investir dans l'école de leur quartier afin de lutter contre le décrochage scolaire. Cette initiative intéresse fortement l'industrie aérospatiale, qui cherche à se faire connaître des jeunes et à leur exposer ses métiers.

Mis à jour le 24 févr. 2012
Didier Bert, collaboration spéciale LA PRESSE

Ces vitrines du web informent les citoyens des efforts réalisés pour développer la persévérance scolaire. Des professionnels partagent leur expérience professionnelle à travers des discussions, et en réalisant des projets dans la communauté scolaire.

À Longueuil, Pratt & Whitney Canada vient de s'allier avec Mobilys pour soutenir la création d'une vitrine sur les réseaux sociaux. La page www.facebook.com/kekpart a pour objectif de rassembler les bonnes volontés prêtes à aider la Maison de jeunes Kekpart. Dans le cadre de son programme La Relève, cet organisme longueuillois offre des formations en arts de la scène et en multimédia aux adolescents, à condition qu'ils poursuivent leurs études à temps plein.

Sur la page Facebook, les bénévoles s'engagent à offrir du temps, du matériel ou des dons en argent pour soutenir l'action de la Maison Kekpart. «Nous incitons nos employés à engager le dialogue avec les jeunes», précise Kevin Smith, de Pratt & Whitney.