Source ID:; App Source:

Projets et investissements en tourisme

L'an dernier, Amensia Rock Fest a attiré près... (PHOTO FOURNIE PAR AMENSIA ROCK FEST)

Agrandir

L'an dernier, Amensia Rock Fest a attiré près de 200 000 spectateurs.

PHOTO FOURNIE PAR AMENSIA ROCK FEST

Stéphane Champagne

Collaboration spéciale

Le tourisme en Outaouais, c'est 4 millions de visiteurs annuellement, dont les dépenses totalisent 400 millions. Sertie entre deux aéroports internationaux (Montréal-Trudeau et Ottawa), cette région est la troisième porte d'entrée touristique, après Montréal et Québec. On y trouve à la fois la plus forte concentration de pourvoiries au Québec, de même que le musée (Musée de l'histoire) le plus visité au Canada. Pays de culture et de nature, l'Outaouais est une destination qui ne cesse de gagner en popularité.

Au Rock Fest en train ou en bateau?

Alex Martel, grand patron et fondateur du festival Amensia Rock Fest, à Montebello, a des projets tout aussi intéressants qu'originaux afin d'augmenter l'affluence à son événement. Lui et sa bande veulent que le train de marchandises reliant Montréal à Montebello fasse place à un train de passagers lors de son festival.

Les organisateurs de cette grande messe du rock aimeraient également utiliser la rivière des Outaouais, notamment par le biais d'un traversier, afin de transporter lesaficionados de décibels. «Nous avons un important problème de circulation automobile et de stationnement durant le week-end du festival, explique Alex Martel qui n'avait que 17 ans lorsqu'il a créé son festival, qui célèbre cette année ses 10 ans. C'est un gros projet, mais on y travaille sérieusement.»

L'an dernier, Amensia Rock Fest a attiré près de 200 000 spectateurs. Les retombées de l'événement sont estimées à environ 20 millions. Ces dernières années, des spectateurs de partout dans le monde ont convergé vers Montebello, une municipalité de 900 habitants, pour voir et entendre Blink 182, Mötley Crüe, Alice Cooper et autres Marilyn Manson.

De nouveaux chalets à Kenauk

Le site de villégiature haut de gamme Kenauk Nature prévoit investir entre 1,5 et 2,0 millions dès ce printemps dans la construction de 2 à 4 nouveaux chalets. Cela s'inscrit dans un plan d'investissements prévu par le groupe de nouveaux propriétaires de cet immense terrain de jeu de 65 000 acres (262 kilomètres carrés) acquis pour 81 millions l'an dernier.

Selon le directeur Bill Nowell, Kenauk Nature désire augmenter son offre de services et sa capacité d'accueil. Pour l'heure, elle ne peut accueillir que 90 personnes à la fois sur son site, qui compte 13 chalets et 70 lacs.

Le Fairmont Château Montebello, qui était jusqu'à tout récemment propriétaire des lieux, demeure un important client de Kenauk, dont la majorité des terrains sont situés dans la municipalité de Notre-Dame-de-Bonsecours. Outre les sports nautiques, le ski, la raquette, la randonnée, mais aussi la motoneige, la chasse et la pêche, Kenauk est également l'hôte de l'école de conduite Land Rover pour les adeptes de promenades en terrains accidentés.

Le site de villégiature haut de gamme Kenauk Nature prévoit investir entre 1,5 et 2,0 millions dès ce printemps dans la construction de 2 à 4 nouveaux chalets.

Investissements au parc de la Gatineau

Lentement, mais sûrement, les investissements se poursuivent au parc de la Gatineau. Ces dernières années, quelques centaines de milliers de dollars ont été injectés dans cet immense parc fédéral de 361 km2, soit la grandeur de l'île de Montréal.

Les fonds sont actuellement mis dans l'amélioration et le renouvellement de certaines infrastructures en lien avec les 265 km de sentiers de ski et les 170 km de randonnée. Des sommes sont également prévues dans la rénovation et l'amélioration du Domaine Mackenzie-King. L'accès ouest du parc sera revu et amélioré.

L'ajout de nouvelles unités de «prêt-à-camper» est également dans les cartons de la Commission de la capitale nationale (CCN), l'organisme qui gère ce parc de conservation qui, outre ses sentiers, offre six plages aménagées sur trois lacs. Selon les plus récentes données (2010) de la CCN, le parc de la Gatineau reçoit près de 2,4 millions de visiteurs par an. L'accès y est gratuit.

Lentement, mais sûrement, les investissements se poursuivent au parc de la Gatineau.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • À l'heure de l'entrepreneuriat

    Outaouais

    À l'heure de l'entrepreneuriat

    Favoriser l'entrepreneuriat, investir dans l'éducation postsecondaire, renforcer le système de santé et créer un sentiment d'appartenance. Voilà... »

  • Des applications, du bois et des fruits

    Outaouais

    Des applications, du bois et des fruits

    Une entreprise des technologies de l'information et des communications qui veut accroître sa présence aux États-Unis. Un groupe verticalement intégré... »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer