Toutes les PME n’ont pas les moyens d’embaucher un expert en technologies de l’information (TI) pour poser un diagnostic de leur situation et planifier une stratégie servant leurs objectifs. L’entreprise Eficio répond à ce besoin en proposant les services d’un chief information officer à la demande.

Caroline Rodgers Collaboration spéciale

L’acronyme anglais CIO désigne le chief information officer, c’est-à-dire le dirigeant des technologies de l’information au sein d’une organisation. Une expertise précieuse pour les PME qui peinent souvent à suivre l’évolution rapide de la technologie.

« Au Québec, plus de 60 % des entreprises n’ont pas assez investi dans leurs TI au cours des 15 dernières années et ont accumulé une dette technologique, dit Jean-François Thériault, associé principal et chef des opérations d’Eficio.

Une des bonnes façons de pallier le manque de personnel qualifié, c’est d’améliorer l’efficacité et d’automatiser certaines tâches. On peut ainsi résoudre certains problèmes de pénurie de personnel par des solutions technologiques.

Jean-François Thériault, associé principal et chef des opérations d’Eficio

Ces besoins criants au sein des PME ont inspiré la création d’Eficio.

« On pense que bon nombre de PME auraient besoin de nos services, dit Jean-François Thériault. Nous avons recruté d’ex-CIO de grandes entreprises, ce sont des gens qui ont une vaste expérience. Notre nom vient d’efficience et de CIO, et notre entreprise a démarré il y a un peu plus de six ans, alors que nous étions, mon partenaire et moi, dans le service-conseil en technologies de l’information depuis 30 ans.

« Nous avons décidé d’aider davantage les PME pour leur donner accès à des CIO de qualité, sans avoir à payer les salaires du marché. Ce service de CIO sur demande est devenu rapidement notre activité principale. On offre des CIO de grande expérience à temps partagé, ou à temps plein temporairement. »

L’audit CIO360

Autour de cette banque de CIO, Eficio a élaboré une démarche d’audit appelée CIO360, l’outil le plus populaire auprès de sa clientèle.

« On fait le tour de 20 thèmes des technologies de l’information en évaluant le niveau de maturité du client par rapport à ceux-ci. Cela touche la gouvernance, l’infrastructure, les ressources humaines et les projets TI. On évalue le niveau de maturité et on rend un rapport avec des recommandations priorisées, ce qui va donner au client un plan directeur pour les deux ou trois prochaines années. Il se retrouve avec un plan de match pour que ses TI soutiennent son plan d’affaires. »

En parallèle, l’entreprise a mis en place un écosystème d’outils et de références utiles à ses clients, dont un bottin des fournisseurs, un comité consultatif d’experts et un cercle de CIO expérimentés que les CIO sur demande peuvent consulter en cas de besoin au cours d’un mandat.

Un audit CIO 360 à gagner

Pour se faire connaître, Eficio lance un concours auprès des entreprises de 100 à 3000 employés, qui permettra de gagner un audit CIO 360 d’une valeur de 20 000 $. Les entreprises peuvent s’inscrire dès aujourd’hui sur eficio.ca. Les inscriptions se poursuivront jusqu’au 29 octobre, et le nom de l’entreprise gagnante sera dévoilé le 8 novembre.