Toutes les organisations ont été frappées par la pandémie en mars, que ce soit parce qu’elles ont dû cesser leurs activités, les transformer, les poursuivre en télétravail, ou encore faire face à une explosion de la demande. Les écoles de gestion ne font pas exception. En pleine crise, elles ont travaillé d’arrache-pied pour répondre aux besoins émergents.

Martine Letarte Martine Letarte
Collaboration spéciale

À l’École des dirigeants de HEC Montréal, on n’avait pas l’habitude de faire du télétravail, et certaines personnes n’avaient même pas d’ordinateur portable. C’est ce que nous raconte d’emblée Michelle Vaillancourt, directrice, communications et programmes.

« Pourtant, dès la semaine suivant la fermeture des universités, on avait déjà transféré en ligne les cours qui s’y prêtaient, précise-t-elle. Puis, nous avons pris une dizaine de jours pour développer de nouvelles formations, par exemple sur la gestion du temps et des priorités en télétravail. »

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Michelle Vaillancourt, directrice, communications et programmes à l’École des dirigeants de HEC Montréal, dans l’une des salles aménagées pour donner les cours en ligne et en mode hybride — qui incluent certaines personnes en classe et d’autres à distance.

Dès avril, les clients étaient au rendez-vous pour la nouvelle offre.

« Les gens étaient dans une situation qu’ils ne connaissaient pas, alors ils avaient besoin d’outils, et en plus, le gouvernement a mis en place des incitatifs pour soutenir la formation », explique Mme Vaillancourt.

Alors que les entreprises doivent maintenant se mettre en mode relance, plusieurs nouvelles formations ont été créées pour l’automne à HEC Montréal, comme Développement des affaires dans un contexte de distanciation sociale. Cette formation de deux matinées commence demain. Puis, Communiquer en temps de crise se déroulera le 24 août et le lendemain, ce sera E-leadership : comment être un bon leader à distance ?

Le programme Les fondamentaux en commerce et marketing numériques a pour sa part été créé au printemps et sera à nouveau offert prochainement pour aider les organisations à mieux vendre en ligne.

« Nous avons développé pas moins d’une vingtaine de cours pour aborder les nouveaux enjeux liés à la crise, en plus de revoir tous les contenus des cours existants pour les adapter à l’actualité et à l’enseignement en ligne, affirme Mme Vaillancourt. De plus, nous offrirons certaines formations en classe cet automne en respectant la distanciation physique. »

Cap sur les PME

L’École des sciences de la gestion (ESG) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’est aussi virée de bord rapidement en mars. L’équipe de l’ESG+, responsable de la formation et du perfectionnement, était déjà fonctionnelle à distance lorsque l’université a été fermée et elle s’est tout de suite mobilisée pour que les formations prévues en classe soient données à distance. Puis, en deux semaines, avec le soutien de l’équipe de technopédagogie, l’offre de services a été revue en se collant aux besoins du monde des affaires.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Aude Clotteau, directrice de l’ESG+ et du développement des affaires de l’ESG UQAM

« Plusieurs de nos experts et professeurs ont accepté de faire des webinaires très pratico-pratiques qui ont été offerts gratuitement dès la mi-avril et qui sont encore disponibles », affirme Aude Clotteau, directrice de l’ESG+ et du développement des affaires de l’ESG UQAM.

Plusieurs portent sur la transformation numérique, alors que d’autres abordent des sujets comme l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le marketing des PME et la relance de son entreprise lorsque tout est incertain. La rétroaction des participants aux webinaires a aussi servi à créer de nouvelles formations.

« Il y a énormément de besoins dans les PME, alors nous avons créé le Parcours PME Sprint, indique Mme Clotteau. Il permettra aux dirigeants de préparer un plan de relance à présenter devant un comité d’experts pour ensuite l’améliorer. »

Ce parcours de 54 heures sur deux mois et demi comprend chaque semaine deux formations de 2 h 30 min et une rencontre individuelle de 60 minutes avec un coach. Il commence le 29 septembre.

Des formations plus approfondies sur le thème de la transformation numérique sont au calendrier d’octobre.

Consultez les formations de l’École des dirigeants de HEC Montréal

Consultez les formations de l’ESG+