Source ID:377475; App Source:cedromItem

Dossier médical sur téléphone portable

La docteure Julie Dutil de la clinique la... (PHOTO FOURNIE PAR JULIE DUTIL)

Agrandir

La docteure Julie Dutil de la clinique la Grande Ourse de Chibougamau.

PHOTO FOURNIE PAR JULIE DUTIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Paquin
La Presse

Julie Dutil est médecin à Chibougamau. Elle fait partie d'un groupe de 19 praticiens de la clinique privée La Grande Ourse. Elle fait aussi régulièrement son tour de garde à l'urgence du Centre de santé de Chibougamau.

La docteure Marie-Pierre Gagnon, professeure agrégée de la... (PHOTO FOURNIE PAR L'UNIVERSITÉ LAVAL) - image 1.0

Agrandir

La docteure Marie-Pierre Gagnon, professeure agrégée de la Faculté de sciences infirmières de l'Université Laval.

PHOTO FOURNIE PAR L'UNIVERSITÉ LAVAL

«Quand je reçois un patient à l'urgence, explique-t-elle, je consulte le dossier médical électronique du patient à partir de l'ordinateur fixe situé à l'urgence, ou n'importe quel autre ordinateur portable. Le dossier numérisé réside dans une base de données au bureau, et j'y accède très rapidement de l'urgence avec mon appareil. J'économise ainsi de précieuses minutes!»

Attention, il ne s'agit pas du Dossier Santé Québec (DSQ), que le gouvernement veut déployer partout au Québec d'ici deux ans au coût de 1,6 milliard. Le DSQ comporte la liste des médicaments prescrits au patient et les examens qu'il a subis.

Les dossiers patients électroniques des cliniques privées sont beaucoup plus détaillés et vont des diagnostics de maladies à de simples observations cliniques quotidiennes, du genre «5 juin, toux sèche persistante».

«Au Québec, moins de 50% des cliniques privées ont totalement informatisé leurs dossiers médicaux, estime Marie-Pierre Gagnon, professeure agrégée à la Faculté de sciences infirmières de l'Université Laval. Mais dans 80% de nos cliniques privées, la tâche est commencée.

«Aux États-Unis, les dossiers médicaux de la Clinique Mayo sont accessibles par les patients eux-mêmes, par appareils mobiles, sur présentation d'un nom et d'un mot de passe. Les statistiques montrent que les patients les plus jeunes sont ceux qui surfent leur dossier sur tablette ou téléphone intelligent.»

«En plus du nom de l'usager et de son mot de passe, on peut ajouter encore un niveau de sécurité, précise la Dre Julie Dutil. C'est un dispositif qui interagit avec l'appareil mobile qui émet automatiquement une série de numéros de sécurité. S'il reconnaît le code, l'accès s'effectue. On a donc trois niveaux de sécurité pour protéger la confidentialité de la transmission.»

Il reste encore des pas à franchir. «Je pourrais photographier le visage d'un patient avec mon portable, de la clinique à Chibougamau, et envoyer la photo à un dermatologue à Montréal pour avoir son avis. Mais pour des raisons de sécurité et de confidentialité, c'est interdit.»

«Les lois ont commencé à s'assouplir, conclut Marie-Pierre Gagnon, mais il reste encore du chemin à faire.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Des avocats revivifient leur site internet

    Portfolio

    Des avocats revivifient leur site internet

    Depuis le 29 mars, le site internet du cabinet d'avocats Borden, Ladner, Gervais (BLG) a doublé sa fréquentation. La raison de cette affluence... »

  • BYOD ou «chacun son mobile»: gare au chaos

    Portfolio

    BYOD ou «chacun son mobile»: gare au chaos

    Dans votre entreprise, il y a cinq sectes. Certains vénèrent le système d'exploitation pour appareils mobiles Google Android. D'autres ne vivraient... »

  • Portfolio

    Outils mobiles pour femmes d'affaires

    Depuis le 23 avril, six femmes d'affaires du Centre-du-Québec utilisent leur tablette iPad pour parfaire leur formation de gestionnaire. Il s'agit du... »

  • Portfolio

    Super moteur de recherche pour PME

    Vous voulez acheter 500 kilos d'écrous M18, et ça presse. Pas de souci. Sur votre portable, vous accédez à un super moteur de recherche et vous... »

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer