Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

Qui

Julien Larouche, Katherine Coderre, partenaires de 4 Ever Ice avec José Coderre, qui est aussi dirigeant d’Extrusions de Plastique Micro. L’entreprise fabrique de la glace synthétique, vendue sous forme de panneaux à assembler de deux pieds sur trois pieds, depuis une décennie. Ceux-ci comportent un agent glisseur, depuis quelques mois, permettant un meilleur coup de patin. « J’ai d’abord fait des entraînements de hockey sur de la glace synthétique produite en Allemagne, raconte Julien Larouche. Nos panneaux sont constitués à 100 % de plastique recyclé post-industriel ou post-consommation. »

Le produit

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Julien Larouche, vice-président de 4 Ever Ice, avec un panneau de glace synthétique

Si on trouve ses panneaux dans les arénas et les centres commerciaux, jamais 4 Ever Ice n’a été aussi populaire chez les particuliers. Car la pandémie, qui a limité les activités loin de la maison, n’a pas fait craquer les propriétaires que pour des piscines, des vélos stationnaires et des consoles de jeu. Beaucoup ont décidé de chausser leurs patins dans le sous-sol ou dans le garage pour disputer des matchs de hockey sur de la glace synthétique. « Depuis le début de la pandémie, on a triplé notre chiffre d’affaires, et le résidentiel représente maintenant 75 % de nos ventes, indique Julien Larouche. Mon client type est le papa rêveur ! »

C’est sur une surface de glace synthétique de 4 Ever Ice que patine l’attaquant Jonathan Drouin dans une publicité de Bell, diffusée à la télé, qui met en vedette un partisan du Canadien de Montréal dont la connexion internet fonctionne mal.

> Voyez la vidéo sur YouTube

L’innovation

À l’été 2020, 4 Ever Ice a décidé d’ajouter un agent glisseur dans ses panneaux. La formule a été développée par les techniciens de sa société sœur, Colorex. « Les personnes de moins de 200 lb ont une très grande facilité à patiner sur de la glace synthétique, mais pas les plus de 200 lb, constate Julien Larouche. Ce n’est pas comme de la glace. »

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Granules de plastique recyclé qui entrent dans la composition des panneaux servant à faire les surfaces de patinage

Si le produit a été développé rapidement, il y a eu des essais et erreurs dans le processus de fabrication nommé extrusion (le mélange de toute la matière première, billes, granules recyclées, agent glissant, couleur blanche). Car il fallait que ça glisse plus… mais pas trop. « On était certains de pouvoir trouver la bonne formule. On trouve des produits similaires dans d’autres marchés, comme dans l’emballage, dit Julien Larouche. J’ai fait des tests, en patin, sur de très grandes surfaces de glace avec divers pourcentages d’additif. »

La nouvelle glace synthétique de 4 Ever Ice est encore entièrement constituée de matières recyclées et son prix est demeuré le même, soit environ 6 $ le pied carré.

L’avenir

Après la surface de glisse, les bandes ! Julien Larouche souhaite concevoir une demi-bande d’aréna en modules préfabriqués de plastique recyclé. « On se fait souvent demander ce produit, confie-t-il. Et on a déjà l’équipement pour le faire. »

Julien Larouche aimerait aussi faire croître ses ventes en ligne, en améliorant son site transactionnel et son service de livraison. « Mes ventes se font plus par téléphone actuellement. »