Travailler sept jours sur sept, chercher sans relâche du financement pour répondre à la forte demande des clients… Un entrepreneur de Trois-Rivières, Marc-André Lesmerises, a connu une croissance si soutenue avec sa PME Carnot Réfrigération qu’il a décidé d’accepter l’offre d’achat d’une entreprise américaine pour reprendre son souffle.

Isabelle Dubé Isabelle Dubé
La Presse

« C’était rendu pénible, raconte-t-il en entrevue téléphonique avec La Presse. On devait chercher de l’argent dans tous les fonds de tiroirs pour répondre à cette croissance. »

Spécialisée dans la réfrigération au CO2, un système qui respecte l’environnement, Carnot Réfrigération n’a connu que deux années non rentables en 10 ans d’existence. L’an dernier, l’entreprise a dû déménager dans des locaux plus grands, l’ancienne usine de Coca-Cola située sur le boulevard Industriel. Marc-André Lesmerises estime qu’avec une croissance de 60 % cette année, la nouvelle usine est déjà trop petite.

La recherche de capitaux était devenue trop envahissante pour l’entrepreneur.

Il explique qu’il peut s’écouler près de deux ans entre la signature d’un contrat, la fabrication du produit, la livraison et le paiement par le client. Sauf qu’il faut des fonds pour fabriquer le système de réfrigération.

PHOTO ARCHIVES LE NOUVELLISTE

Marc-André Lesmerises, président de Carnot Réfrigération

Le financement, ce n’est pas ce qui m’allume le plus. Je préfère transformer les marchés, changer les mentalités. On a commencé par amener notre technologie dans les supermarchés, les arénas, les entrepôts frigorifiques, et maintenant on est dans les centres de données.

Marc-André Lesmerises, président de Carnot Réfrigération

Carnot compte parmi ses clients IGA, Costco, Metro, Provigo, Bell Canada, Cogeco, Telus et Vidéotron. Un tiers de son chiffre d’affaires provient des États-Unis et un autre tiers du reste du Canada.

L’entrepreneur travaillait sur cette transaction depuis 10 mois. Il est soulagé d’avoir été approché par une société qui pourra amener son « bébé », comme il l’appelle, encore plus loin. L’américaine M&M Refrigeration LLC, soutenue par la société américaine de capital-investissement Source Capital, est spécialisée dans la réfrigération naturelle industrielle. En 50 ans, elle a développé des marchés aux États-Unis, au Mexique et en Asie. La transaction a été finalisée le 5 juillet dernier et le montant n’a pas été dévoilé.

Marc-André Lesmerises reste président pour quatre ans, il a racheté les parts de son associé ontarien et devient partenaire de M&M Refrigeration LLC. Les 70 employés conservent leur poste.

« Je vois l’avenir de façon très excitante. J’ai envie de voir jusqu’où on peut amener Carnot avec des ressources moins limitées », conclut-il.