Comment une personnalité qui a un site transactionnel où elle propose ses marques chouchoutes peut-elle s’assurer du stock en temps réel des marques dont elle fait la promotion ? Etail21 est une solution.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

QUI ?

Depuis 2015, Bianca Lessard est partenaire de QEEBI Marketing avec Isabelle Racicot, Eric Johnson et Erik Shannen. L’entreprise a d’abord créé le site transactionnel d’Isabelle Racicot, Picoum.com. Le quatuor vient de lancer la plateforme Etail21. « Nous travaillons en commerce électronique depuis plus de 15 ans, raconte Bianca Lessard. Nous avons rencontré Isabelle Racicot il y a quatre ans. Elle voulait vendre des produits coup de cœur, mais les opérations faites de façon manuelle, comme la gestion des stocks, rendait la tâche trop lourde ou impossible. »

LE PRODUIT

Etail21 connecte en temps réel le site transactionnel d’une personnalité ou d’un détaillant en ligne au stock d’une marque. QEEBI a développé la technologie pendant deux ans. « On voulait créer un tunnel permettant de connecter l’inventaire d’une marque directement aux sites des revendeurs. Pour les marques, ça permet de croître exponentiellement partout dans le monde. Car Etail21 affiche tous leurs produits et les revendeurs de partout peuvent venir y faire leur propre sélection de produits. »

Etail21 trouve aussi des revendeurs partout dans le monde, dont Esther & Co, en Australie, au troisième rang des « plus gros sites de commerce électronique, qui revend plusieurs marques ». En fait, pour exploiter sa technologie, Etail21 trouve les marques et les revendeurs. « On vient de conclure une entente avec l’agence de marketing d’influence The McCord List, à Los Angeles, qui représente une centaine d’influenceurs. On va pouvoir mettre en lien des marques avec ces influenceurs et concevoir leurs magasins en ligne. Parallèlement, pour travailler avec une marque, celle-ci doit avoir assez de produits et doit pouvoir assurer la livraison. »

Etail21 compte une trentaine de marques comme M0851, les sacs Bugatti, Lolë et Céline Dion Collection. L’entreprise prend une commission sur toutes les ventes.

DÉFI

D’un côté, de plus en plus de personnalités veulent avoir des sites pour vendre des marques qu’elles aiment. De l’autre, les marques de taille moyenne, telle Lolë, veulent se déployer en ligne. « Le phénomène est nouveau, note Bianca Lessard. Le dropshipping [livraison directe] existe déjà, mais il n’y avait pas de technologie pour ce nouveau canal de vente. On automatise tout le processus de vente en ligne. »

AVENIR

Etail21 a investi plus de 1,5 million de dollars jusqu’à présent dans le développement et le déploiement de la plateforme. L’entreprise, établie à Toronto et à Montréal, compte huit employés. « Plus tard, on ira en ronde de financement, car on a besoin d’engager, dit Bianca Lessard. Notre technologie, qui cible toutes les marques lifestyle, mode et accessoires [mais pas l’électronique], ne peut grandir tranquillement. Ça doit exploser, sinon on va se faire manger tout rond par les plus gros. Un Amazon a les moyens financiers pour développer une telle technologie. »