Frank + Oak, devenu en quelques années l'une des start-up les plus en vue en Amérique du Nord, lancera aujourd'hui un nouveau fonds qui remettra chaque année plusieurs bourses de 10 000 $ à de jeunes entrepreneurs.

Mis à jour le 25 oct. 2016
Maxime Bergeron LA PRESSE

Le groupe montréalais versera 1 % des profits de chaque article vendu à ce nouveau fonds. « C'est comme si notre client, en soutenant notre entreprise, va aller soutenir aussi d'autres entrepreneurs, a expliqué à La Presse Ethan Song, cofondateur et président de Frank + Oak. C'est un peu la boucle qu'on voulait créer. »

Frank + Oak lance ce programme en partenariat avec General Assembly, une entreprise éducative spécialisée dans les formations de pointe, notamment en technologie et en marketing. En plus d'une somme de 10 000 $, les candidats choisis auront accès à un vaste programme de formation et de mentorat.

Ethan Song mentionne aussi la forte visibilité dont bénéficieront les jeunes entreprises sélectionnées par le nouveau fonds. Frank + Oak les fera briller au sein de son réseau, composé de 2,5 millions de membres qui commandent régulièrement des vêtements sur son site web et son application mobile. « C'est sûr et certain que pour une start-up, ce sera un avantage. »

PARITÉ HOMMES-FEMMES

Frank + Oak compte remettre au moins quatre subventions de 10 000 $ chaque année, à partir de janvier ou février prochain, tant au Canada qu'aux États-Unis. L'entreprise se fera un point d'honneur de remettre la moitié de ses bourses à des fondatrices féminines, pour tenter de briser le modèle actuel de financement des jeunes sociétés.

Selon un rapport de CrunchBase, à peine 16 % des start-up qui ont obtenu une injection de capitaux entre 2009 et 2014 ont été fondées par des femmes. 

« On croit vraiment que c'est par l'égalité sur le plan du financement qu'on va pouvoir soutenir encore plus l'innovation. » - Ethan Song, cofondateur et président de Frank + Oak

Le jeune dirigeant se rappelle encore la première bourse de 5000 $ à laquelle son partenaire et lui ont eu accès lorsqu'ils ont lancé leur entreprise en 2012. Une somme en apparence minime, mais qui a tout de même donné un coup de pouce véritable.

« C'est la reconnaissance que tu fais quelque chose qui vaut la peine d'être financé, ça donne confiance, et les sous, ça aide aussi, raconte-t-il. Ça peut avoir un impact important. C'est aussi à partir de notre propre expérience qu'on a réalisé que le soutien et l'éducation sont aussi importants que de l'argent. »

Depuis sa fondation, Frank + Oak a obtenu un financement totalisant 21 millions de dollars. Le groupe a ouvert 16 boutiques un peu partout en Amérique du Nord et compte aujourd'hui plus de 200 employés. L'entreprise, qui ciblait uniquement les consommateurs masculins au départ, lancera sous peu sa deuxième collection pour femmes.

FRANK + OAK EN CHIFFRES

2100 % Croissance des ventes depuis quatre ans

600 000 Nombre de téléchargements de l'application mobile

35 % Pourcentage des commandes placées par des appareils mobiles

16 Nombre de magasins physiques

16 Nombre de prix et mentions récoltés depuis l'an dernier, dont le Deloitte Technology Fast 50 en 2015