Source ID:d5fb70fe-01e1-4f8a-b154-527a9c7d6bdb; App Source:alfamedia

Tactix: des vibrations qui sonnent

Marc Tison
La Presse

Soudainement, tout le thorax se met à vibrer, au rythme des basses fréquences de la musique qui déferle dans les écouteurs. La surprise fait écarquiller les yeux. Impression d'être au centre névralgique d'une piste de danse.

Les designers industriels Bastien Jourde (à gauche) et... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Les designers industriels Bastien Jourde (à gauche) et Marin Laberge, cofondateurs de la firme de design Tactix

Photo Olivier Jean, La Presse

La sensation, inaudible pour les autres, est produite par deux transducteurs tactiles, cachés dans une espèce de mince sac à dos semi-rigide - comme une longue bouillotte noire qui vibre plutôt que réchauffe.

Cette housse et son harnais ont été conçus par le bureau de design industriel montréalais Tactix. Pour la première fois, la firme spécialisée dans les chaussures sport et l'équipement sportif de protection touchait à l'électronique - au propre étonnement de ses deux fondateurs, Bastien Jourde et Martin Laberge.

PORTEZ-VOUS DE L'ÉLECTRONIQUE ?

Leur surprise est survenue pendant la conférence sur la créativité C2 Montréal, en mai 2014. Les deux designers industriels y discutaient de l'avenir : peut-être leur firme devrait-elle s'intéresser à l'électronique vestimentaire ?

Là-dessus, Martin Laberge a reçu un appel de SubPac, une toute jeune entreprise ontarienne inconnue : êtes-vous intéressé par l'électronique vestimentaire ?

« On en parlait une heure plus tôt ! »

L'entreprise de Toronto venait de mettre sur le marché, en petite série, une version préliminaire d'un générateur de basses fréquences portable.

Elle cherchait des designers expérimentés dans l'équipement corporel et avait repéré Tactix sur un site de référence.

« Ils voulaient passer à l'autre étape : avoir des produits qui seraient plus efficaces en production, avec des lignes et une approche différentes. »

- Bastien Jourde, confondateur de Tactix

Tactix, de son côté, songeait à investir dans des projets prometteurs. Les vibrations étaient en phase : « On a échangé deux ans de travail pour des parts dans cette aventure. »

UNE IMPRESSION DE PERFORMANCE

Le bureau montréalais, qui compte une dizaine de designers industriels, se met au travail. « Pour le cosmétique, les lignes sont très vite apparues », indique Martin Laberge. Des facettes, des arêtes tendues, du noir, une forte impression de technicité, rien d'organique. Bref, « un côté performance qui vient un peu de notre expérience dans le sport », dit-il.

Les croquis sont acceptés. Le plus dur commence.

LA RECETTE D'UN BON SANDWICH

« Ce qui est intéressant dans leur technologie, c'est que c'est bien défini », observe Bastien Jourde, avec un énoncé paradoxal : « C'est une basse de haute définition, qui fait sentir de petites choses. »

Son support doit cependant être stable et en pression constante sur les points d'appui osseux qui transmettront les vibrations - bassin, colonne vertébrale, omoplates... Il s'agit d'épouser la courbe de l'échine avec le bon degré de rigidité et de souplesse, en tenant compte des différences de taille.

Peu à peu, à coups d'essais, la petite firme confectionne le sandwich de matériaux qui procurera le meilleur effet, depuis la coque externe semi-rigide, en mousse haute densité moulée par compression, jusqu'à la mousse basse densité en contact avec le dos, qui forme une série de losanges juxtaposés.

FERMEZ LE SAC À SANDWICH

« La conception du produit dépendait aussi de la méthode et de la séquence d'assemblage », souligne Bastien Jourde.

La difficulté consistait à marier deux familles de fournisseurs complètement étrangères l'une à l'autre : des fabricants de composants électroniques et des manufacturiers de produits souples, cousus et collés.

Pour éviter les allers-retours entre fournisseurs, les concepteurs ont ceint la housse d'une minuscule fermeture à glissière, quasi imperceptible - une fermeture d'assemblage, et non d'usage, précise Martin Laberge. C'est le fabricant électronique qui glisse son dispositif dans la housse, complète le sandwich et ferme la glissière, scellée ensuite.

AJOUTEZ UN PEU DE SILICONE

Le vibreur dorsal SubPac M2 et son équivalent fixé au dossier d'un fauteuil, le coussin SubPac S2, ont été mis sur le marché à l'automne 2015.

La réputation du produit s'est répandue dans la communauté des créateurs de musique, de jeux vidéo et de réalité virtuelle.

Tellement que l'écho est parvenu aux oreilles du fonds d'investissement et incubateur californien Playground Global. Depuis janvier et pour 18 mois, SubPac s'est installée dans ses locaux, à Palo Alto, pour concevoir une version grand public du produit.

Tactix fait partie du projet.

« Quand on s'est assis avec eux pour la première fois, on a été impressionnés parce qu'il y avait de gros noms autour de la table, des gens très qualifiés de cet univers de Silicone Valley qui a l'air tellement loin de nous, relate Martin Laberge. Mais au final, on s'est rendu compte qu'ils avaient autant besoin de notre expertise et de notre savoir-faire que nous avions besoin d'eux. »

QUI :  la firme de design industriel montréalaise Tactix et l'entreprise ontarienne SubPac

L'IDÉE : un générateur de vibrations corporelles qui simule l'effet des basses fréquences audio

L'AMBITION : après la version spécialisée, créer un produit grand public

ILS Y ONT CRU :  le fonds d'investissement et incubateur d'entreprises Playground Global, de Palo Alto, aux États-Unis

Quand le coeur vibre aussi

Le 12 juin 2015, un groupe d'enfants malentendants d'une école élémentaire de San Diego a vécu une expérience musicale inédite avec la première version du vibreur dorsal de SubPac. En collaboration avec SubPac, le musicien Brendan Nathaniel Angelides, mieux connu sous le nom d'Eskmo, a composé une chanson qui s'appuyait sur la gamme vibratoire du SubPac. Un petit clavier associait également ses touches à cette gamme. (Source : www.feelharmonic.org)




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer