(Montréal) Bell Média a indiqué lundi avoir réduit son effectif, notamment en supprimant certains rôles de diffusion en ondes, dans le cadre d’un processus de rationalisation.

La Presse Canadienne

Une porte-parole de Bell, Vanessa Damha, a indiqué qu’il y avait eu un nombre limité de réductions de personnel, mais n’a pas précisé combien d’emplois avaient été supprimés.

Bell affirme que les postes ont été supprimés en raison des décisions de programmation des marques de radio de Bell Média, pour refléter la structure opérationnelle simplifiée de l’entreprise.

Bell prétend être le plus grand radiodiffuseur du Canada avec 215 chaînes musicales, 109 stations de radio autorisées dans 58 marchés à l’échelle du pays.

Le mois dernier, Bell Média a confirmé qu’elle avait restructuré son équipe de direction, ce qui a entraîné certains départs de personnel.

Les changements surviennent alors que Bell Média accorde une plus grande importance à la croissance de ses plateformes de diffusion en continu.