À la suite de l’annonce du gouvernement du Québec demandant aux aînés de rester à domicile, la direction de la radio de Radio-Canada a fait une mise au point concernant sa programmation.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

« Toutes nos émissions demeurent à l’antenne. C’est une priorité. En tant que diffuseur public, nous avons un rôle important à jouer en raison du contexte actuel », a précisé Caroline Jamet, directrice radio et audio, de Radio-Canada. 

« Nous sommes en communication avec les animateurs concernés par les récentes directives du gouvernement et leur avons demandé de travailler à domicile à compter de demain pour la préparation de leur émission. En ce qui a trait à leur animation, nous avons la technologie nécessaire afin qu’ils puissent animer à distance », poursuit Mme Jamet.  

Elle donne à titre d’exemple les chroniques que Michel Desaultels fait à partir de chez lui, en semaine, à la matinale de Patrick Masbourian. Samedi après-midi, l’animateur de l’émission Culture Club, René Homier-Roy, avait laissé entendre qu’en raison de « son âge vénérable », il ne pourrait plus être à la barre de son rendez-vous radio hebdomadaire. Ce qu’a infirmé sa patronne dimanche à La Presse.  

Outre M. Homier-Roy, la directive gouvernementale pour protéger la santé des personnes de plus de 70 ans vise d’autres personnalités d’Ici Première, comme Joël Le Bigot, Michel Lacombe et Serge Bouchard.