(New York) Le géant américain de la radio en ligne SiriusXM a annoncé lundi l’acquisition de la plateforme de podcast Stitcher pour 325 millions de dollars, la plus importante opération jamais vue dans un secteur en pleine consolidation.

Agence France-Presse

Stitcher était jusqu’ici propriété du groupe de médias E. W. Scripps, qui l’avait acquis en 2016.

Plateforme lancée en 2008 pour offrir une alternative au tout puissant Apple Podcast, Stitcher a, depuis, acquis la régie publicitaire pour podcast Midroll Media et est aussi devenu un producteur de contenus reconnu.

Il a, entre autres, produit les programmes à succès « Freakonomics Radio », « Conan O’Brien Needs a Friend » et « Literally ! With Rob Lowe ».

SiriusXM s’offre ainsi l’un des rares groupes totalement intégrés de l’univers du podcast, présent dans tous les aspects de l’écosystème, de la plateforme à la production en passant par la publicité.

Pour prendre le contrôle de Stitcher, SiriusXM va verser 265 millions de dollars en numéraire, et jusqu’à 60 millions supplémentaires en 2020 et 2021 en fonction de certains indicateurs financiers.

L’opération devrait être finalisée au cours du troisième trimestre, selon un communiqué publié lundi.

C’est une belle opération financière pour le groupe E. W. Scripps, qui vend Stitcher pour plus du double de ce qu’il a investi dans la plateforme.

La nouvelle de l’opération a permis à E. W. Scripps d’ouvrir lundi en hausse de plus de 10 % à la Bourse de New York. Le titre progressait de 11,91 % à 9,96 dollars vers 9 h 50.

Quant à SiriusXM, il s’affirme comme l’un des acteurs majeurs de la consolidation en cours, avec l’autre poids lourd américain de la radio numérique iHeartMedia et Spotify, désormais numéro un mondial.

Spotify s’est lancé dans une vague d’acquisitions sans précédent dans le milieu, avec notamment les studios Gimlet, racheté 230 millions de dollars début 2019 et The Ringer, début février, pour une somme comprise entre 141 et 195 millions.

Destination incontournable avec sa plateforme Apple Podcast, Apple est néanmoins resté, jusqu’ici, en retrait de ces grandes manœuvres et n’a pas procédé à des investissements significatifs dans la production de contenus.