Coup de théâtre dans le milieu de la radio : Leclerc Communication renonce à l’achat de CHOI-FM et 91,9 Sports.

Alexandre Pratt Alexandre Pratt
La Presse

En milieu d’après-midi, le CRTC avait pourtant approuvé la transaction. L’organisme fédéral avait notamment accepté le changement de vocation du 91,9 Sports en radio musicale. Il imposait toutefois une condition : Leclerc devait se départir de WKND ou BLVD dans le marché de Québec. Les règles canadiennes interdisent à une entreprise de posséder trois stations FM de langue française dans un même marché. Ce qui aurait été le cas avec CHOI.

Dans un message envoyé à La Presse, la direction de Leclerc a expliqué ainsi son refus de procéder à l’achat des deux stations.

«Nous venons de prendre connaissance de la décision du CRTC. Nous sommes évidemment déçus, mais nous respectons cette décision.

«Comme nous l’avons indiqué tout au long de l’audience, nous n’avons jamais envisagé l’option de nous départir de l’une de nos stations actuelles. Ceci a toujours été clair et le demeure encore aujourd’hui. Nous sommes fiers du travail accompli par notre équipe au cours des derniers mois dans la transformation de BLVD. Et nous sommes convaincus que cette station a tous les atouts et les capacités pour grimper encore plus dans les sondages et se tailler une belle place dans le paysage radiophonique de Québec.

«Cette acquisition représentait pour nous une opportunité et non une finalité. Leclerc Communication a le vent dans les voiles et nous orienterons maintenant nos efforts vers d’autres opportunités de croissance pour continuer de faire évoluer notre belle entreprise.»

CHOI-FM et le 91,9 Sports restent donc des propriétés de RNC Média.