La valeur boursière de BRP a le potentiel de passer le cap des 100 $ par action au cours des prochains mois, estime l’analyste montréalais Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, dans une mise à jour de ses attentes de prochains résultats forts chez ce fabricant de petits véhicules de sports motorisés.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

« Les actions de BRP ont continué de se renforcer jusqu’à présent en 2021. Et même si leurs multiples de valorisation ont augmenté, j’entrevois toujours une hausse supplémentaire avec l’annonce (NDLR Le 25 mars) de ce que je prévois être de solides résultats au quatrième trimestre et de solides perspectives de croissance pour la prochaine année », indique l’analyste dans une note à ses clients-investisseurs.

En dépit de la récession de pandémie, « la demande de produits de sports motorisés a été exceptionnellement forte en 2020 », note Cameron Doerksen. « Même si la demande au détail sera sans doute atténuée au cours des prochains trimestres, la toile de fond demeure constructive » pour les prochains résultats de BRP et la progression de sa valeur boursière.

Pour la fin d’exercice 2021 chez BRP (NDLR Au 31 janvier), l’analyste anticipe un bénéfice net ajusté de 5,16 $ par action, soit 34 % de plus que l’exercice précédent. Et ce, malgré un recul anticipé de 2 % du chiffre d’affaires autour de 5,9 milliards.

Aussi, l’analyste de la FBN rechausse de presque 4 %, à 5,67 $ par action, sa prévision de bénéfice ajusté pour le nouvel exercice de BRP qui se terminera en janvier 2022.

> Consultez le profil boursier de BRP