(New York) Les actions de plusieurs entreprises spécialisées dans le cannabis ont dégringolé jeudi à Wall Street après avoir été poussées en début de semaine par des investisseurs amateurs du site Reddit, convaincus que la législation américaine sur la marijuana allait évoluer.

Agence France-Presse

Poids lourd du secteur, la société canadienne Canopy Growth est ainsi tombée de 22,02 %. Ses rivales Tilray (-49,68 %), Aphria (-35,82 %), Aurora (-23,52 %) et Cronos (-21,86 %) ont aussi chuté.

Toutes ces firmes étaient pourtant montées en flèche lors des séances précédentes après avoir été promues sur le forum WallStreetBets de la plateforme Reddit.

WallStreetBets, qui compte près de 9 millions d’abonnés, avait été à l’origine de l’incroyable envolée du titre de la chaîne de jeux vidéo GameStop fin janvier.

Une armée d’investisseurs en herbe s’était alors liguée contre de grands fonds spéculatifs de Wall Street ayant parié sur l’effondrement boursier de GameStop et d’autres entreprises à la santé financière fragile et au modèle économique déclinant.

Des achats massifs des titres de ces sociétés les avaient fait décoller au grand dam de plusieurs fonds de couverture (hedge funds), forcés de racheter les actions au prix fort afin d’éviter des pertes colossales.

GameStop a cependant abandonné une très grande partie de ses gains depuis son pic du mois dernier : son action, qui valait 347,51 dollars le 27 janvier, s’échange désormais à moins de 50 dollars.  

Les titres des producteurs et distributeurs de cannabis à usage médical et récréatif, réputés pour leur volatilité à Wall Street, semblaient suivre une trajectoire similaire.

Ces compagnies ont toutefois entamé une hausse depuis le début de l’année, liée en partie aux équilibres politiques aux États-Unis.

Des utilisateurs de WallStreetBets et des analystes évoquent en effet les conséquences du contrôle par les démocrates du Congrès américain – Sénat et Chambre des représentants – et de la Maison-Blanche.

Certains observateurs estiment qu’une dépénalisation du cannabis au niveau fédéral serait bénéfique aux entreprises du secteur.

Réagissant à un communiqué de sénateurs démocrates suggérant des transformations profondes des lois sur la marijuana début février, l’analyste financier Bobby Burleson, chez Canaccord Genuity, estime que c’est « une autre indication que de vrais changements législatifs à l’échelle fédérale, en faveur de réformes progressistes sur le cannabis, pourraient aboutir sous l’administration actuelle. »