(Londres) Le cours de l’argent chutait mardi dans le sillage de l’action GameStop et des autres titres qui avaient attiré de nombreux spéculateurs sur les dernières séances, entraînant de brusques mouvements des cours.

Publié le 2 févr. 2021
Agence France-Presse

Vers 11 h 30, l’argent perdait 7,40 % à 26,90 dollars l’once, après avoir atteint un plus haut en huit ans la veille, à 30,10 dollars.

Depuis jeudi, des internautes incitaient sur le forum WallStreetBets de Reddit à acheter de l’argent, y voyant le prochain GameStop : un actif dont la hausse du prix pourrait rapporter gros aux investisseurs tout en mettant à mal des géants de Wall Street.

Si l’action GameStop était la cible de fonds spéculatifs qui pariaient sur la baisse des cours, le marché de l’argent a lui plutôt la cote, et les internautes convaincus comptaient plutôt sur l’offre limitée sur le marché pour faire grimper les prix.

Mais « le marché de l’argent est énorme et un effort d’investisseurs individuels ne peut avoir qu’un impact limité », a commenté Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets.

Évalué à environ 1500 milliards de dollars, le marché de l’argent concerne aussi bien les banques et la bijouterie que l’industrie des panneaux solaires, qui se rue actuellement sur ce métal pour ses capacités de conduction.

Le mouvement du cours de l’argent a été nettement plus limité que celui de GameStop, qui perdait près de 50 % mardi à la même heure.

L’or reculait pour sa part de 1,20 % à 1838,33 dollars l’once. Habituellement maître d’orchestre du secteur des métaux précieux, le métal jaune suivait pour une fois le rythme du gris, note David Madden, analyste chez CMC, qui estime que « l’appétit sur le risque pèse aussi sur la valeur refuge ».