Un nouvel épisode de résultats trimestriels en fin d’année 2019 et de perspectives pour 2020 s’amorce ces jours-ci en Bourse américaine. Et malgré les prévisions baissières qui prévalent parmi les analystes, les attentes des investisseurs demeurent élevées, de même que le niveau de risque d’une « déception des résultats » à court terme, lit-on dans la presse financière américaine.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

« Les actions en Bourse américaines ont connu une forte hausse ces derniers mois, mais les analystes ne voient pas les bénéfices des entreprises suivre le même rythme », signale le réputé média d’informations boursières Barron’s.

« En fait, les prévisions consensuelles parmi les analystes indiquent un bénéfice net pour l’ensemble du S&P 500 en baisse de 2,6 % au quatrième trimestre 2019 par rapport à l’année précédente. Cela marquerait le quatrième trimestre consécutif de baisse annualisée du bénéfice net sur la Bourse américaine. »

Entre temps, signale Barron’s, « le multiple cours/bénéfice à terme du S&P 500 a grimpé à près de 19 fois, contre sa moyenne sur 10 ans d’environ 15 fois. Cela signifie que les investisseurs paient beaucoup plus qu’auparavant pour chaque dollar de bénéfice par action. »

Et pour que ces multiples de valeur poursuivent leur hausse en 2020, constate Barron’s, « les analystes s’attendent à ce que le bénéfice net des sociétés du S&P 500 revienne à la croissance dès le premier trimestre de l’année, avec un bénéfice par action en hausse de 4,7 %. »

> Consulter l’article de Barron’s (en anglais) 

Chez l’influente agence d’informations financières Bloomberg News, aussi, on fait état des attentes baissières des analystes envers les résultats d’entreprises américaines de fin d’année 2019.

« Les analystes prévoient que les bénéfices des entreprises du S&P 500 ont chuté de 1,6 % en moyenne au cours des trois derniers mois de 2019. Il s’agirait alors d’un deuxième trimestre baissier consécutif, entraînant du coup la croissance des bénéfices annuels à son plus bas en trois ans », signale Bloomberg News.

Et pour la suite, « les investisseurs seront probablement plus attentifs aux prévisions des entreprises dans leurs résultats en 2020, pour voir si elles concordent avec le rebond attendu par les analystes. Ils anticipent un regain de 3,2 % des bénéfices au premier trimestre 2020, avec une prévision de croissance de l’ordre de 9,1 % pour toute l’année ».

> Consulter l’article de Bloomberg (en anglais)