Quelques mois après son départ de la direction des placements chez Fiera Capital, où il a officié pendant 17 ans, l’analyste des marchés et gestionnaire de portefeuille François Bourdon reprend du service dans le milieu de la finance à Montréal.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Il s’associe à une jeune entreprise spécialisée dans la recherche et l’analyse-conseil en stratégies de placement liées à l’impact grandissant des normes ESG (environnement, société, gouvernance) et des préoccupations en économie durable dans les marchés d’investissement.

Cette entreprise montréalaise, Technologies SMS, pour « Sustainable Market Strategies », a été fondée il y a deux ans par François Boutin-Dufresne, économiste en développement durable auprès du Fonds monétaire international (FMI) et du gouvernement canadien, et Félix-A. Boudreau, ingénieur et MBA en politiques environnementales et d’économie durable.

En décidant de se joindre à SMS à titre de troisième associé, François Bourdon considère qu’il amorce une nouvelle étape de sa carrière de professionnel en gestion de placements en combinant son désir d’un projet entrepreneurial et son intérêt pour les « tendances ESG » dans les marchés d’investissement.

« Ça fait quelques années que je m’intéresse à l’impact des tendances en matière de normes ESG et de ‟finance durable” dans le milieu des gestionnaires de placements », explique François Bourdon en entrevue avec La Presse.

« C’est d’ailleurs dans le cadre de mes fonctions de direction de placement chez Fiera Capital que j’ai pris connaissance de la pertinence et de la qualité des travaux de recherche et d’analyse-conseil de cette jeune firme montréalaise, SMS, auprès d’une clientèle comprenant déjà quelques firmes de gestion de placement d’envergure internationale. »

François Bourdon a aussi profité des derniers mois depuis son départ de la direction de Fiera pour tester et valider la « valeur ajoutée » des plus récentes analyses-conseils de SMS en matière de gestion de placements aux normes ESG et de finance durable.

Même encore jeune, la feuille de route de SMS s’est avérée très positive en matière de ‟valeur ajoutée” pour les gestionnaires de placement, notamment dans l’identification d’avance des secteurs et des entreprises qui seraient gagnants ou perdants selon l’évolution des tendances en matière d’ESG.

François Bourdon, associé chez Technologies SMS

Par conséquent, dit-il, « SMS bénéficie déjà d’une base solide pour grandir dans le marché émergent de la recherche et de l’analyse-conseil de source indépendante en matière de normes ESG auprès des grands gestionnaires d’actifs ».

Aussi, en y apportant son expérience en analyse et stratégie de placements, François Bourdon anticipe de faire progresser SMS vers la gestion directe de portefeuilles consacrés aux tendances ESG.

« C’est l’un de mes objectifs de la prochaine année chez SMS : préparer et établir un fonds de placement pour les investisseurs institutionnels qui est géré selon nos recherches et nos analyses-conseils en matière de normes ESG et de finance durable », résume François Bourdon.

« Si nous parvenons à mettre sur pied un tel fonds d’ici un an, j’estime que ça pourrait mettre SMS sur la voie rapide vers un actif sous gestion de l’ordre de 3 à 4 milliards de dollars d’ici cinq ans. Ça signifierait aussi la constitution d’un effectif montréalais d’une quinzaine de professionnels en analyse des marchés et de gestion de portefeuille selon les tendances ESG. »