(Tokyo) Les Bourses de Tokyo et Hong Kong ont clôturé en hausse mercredi, sur fond d’optimisme sur la distribution des vaccins contre le coronavirus et d’espoirs d’un accord américain sur un plan de relance économique.

Agence France-Presse

À Tokyo, l’indice vedette Nikkei est monté de 1,33 % à 26 817,94 points et l’indice élargi Topix a grimpé de 1,17 % à 1779,42 points.

Les valeurs nippones ont progressé dans le sillage des grands indices de la Bourse de New York la veille et après une forte hausse des commandes de machines industrielles en octobre sur un mois au Japon, a estimé Okasan Online Securities dans une note.

Les cours « ont poursuivi leur ascension, stimulés par les espoirs de retour à la normale de l’économie grâce aux vaccins », a ajouté la firme d’analystes.

Le Royaume-Uni a lancé mardi sa campagne de vaccination contre le coronavirus, la première dans un pays occidental, le jour même où un premier vaccin a vu ses résultats validés par la revue scientifique The Lancet.

Wall Street a clôturé en hausse mardi, emmenant les indices NASDAQ et S&P 500 vers de nouveaux records, les investisseurs attendant toujours des avancées dans les interminables négociations parlementaires autour de nouvelles mesures de relance aux États-Unis.

À Hong Kong, l’indice Hang Seng a progressé de 0,75 % à 26 502,84 points.

Les places de Chine continentale ont cependant accusé le coup après la publication d’un indice des prix à la consommation passé en territoire négatif en novembre en Chine pour la première fois depuis 11 ans, plombé par l’effondrement des prix du porc, la viande la plus consommée dans le pays.

Les prix du porc avaient enregistré en octobre leur première baisse depuis 19 mois dans ce pays frappé par une épidémie de peste porcine africaine qui a décimé le cheptel. Cette crise a provoqué ces dernières années un doublement des prix du porc.

L’indice composite de Shanghai a perdu 1,12 % à 3371,96 points et celui de Shenzhen a chuté de 1,88 % à 2250,81 points.

Du côté des valeurs

L’AERIEN PREND DE L’ALTITUDE : les titres des principales compagnies aériennes japonaises, ANA (+3,05 % à 2381 yens) et JAL (+2,64 % à 1982 yens), ont eu le vent en poupe tout au long de la séance.  

Le gouvernement japonais, qui souhaite prolonger jusqu’à juin prochain sa campagne controversée de soutien au secteur touristique local consistant à financer directement des rabais sur les voyages et les séjours des Japonais dans l’archipel, aurait prévu un budget de 300 milliards de yens (2,4 milliards d’euros) à cet effet, a rapporté mardi le quotidien Asahi.

SOFTBANK GROUP : le titre du géant nippon des investissements dans les nouvelles technologies SoftBank Group s’est envolé (+5,56 % à 7489 yens).  

L’agence Bloomberg a publié mercredi des informations évoquant la possibilité pour l’entreprise dirigée par Masayoshi Son de racheter peu à peu ses propres actions en circulation, ce qui permettrait à terme au milliardaire de la retirer de la cote, une stratégie qui, si elle était effectivement mise en œuvre, prendrait toutefois plus d’un an.

Du côté des devises et du pétrole

Le dollar était quasiment stable face au yen, à 104,21 yens vers 3 h 50, contre 104,16 yens mardi à 16 h.

L’euro augmentait nettement vis-à-vis de la monnaie japonaise, se négociant pour 126,42 yens contre 126,07 yens la veille.

La monnaie européenne valait par ailleurs 1,2130 dollar, contre 1,2104 dollar mardi.

Les prix du pétrole étaient dans le vert, après avoir terminé la veille en ordre dispersé alors que les investisseurs restaient attentifs à la situation sanitaire mondiale.

Vers 3 h 40, le prix du baril de brut américain WTI prenait 1,07 % à 46,09 dollars et celui du baril de Brent montait de 1,21 % à 49,38 dollars.