(New York) La Réserve fédérale de New York a annoncé lundi une seconde opération sur le marché monétaire, non prévue, à hauteur de 500 milliards de dollars pour assurer une liquidité suffisante, selon un communiqué.

Agence France-Presse

L’opération, qui vient s’ajouter au calendrier normal, « a pour but d’assurer que le montant des réserves reste ample et pour aider à un fonctionnement sans accrocs des marchés de financement à court terme en dollars », précise le communiqué de la Fed de New York, en charge de l’ensemble des opérations de marché pour le système fédéral de banque centrale aux États-Unis.

L’opération débutera à 13 h 30 pendant 15 minutes.

La Banque centrale américaine n’a cessé d’alimenter le marché en liquidités depuis que la crise du coronavirus a rattrapé les États-Unis.

La Fed a frappé un grand coup dimanche en abaissant son taux directeur de 1 point de pourcentage pour l’amener dans une fourchette de 0 à 0,25 %. Elle a aussi repris des achats massifs de bons du Trésor et de titres hypothécaires pour respectivement 500 milliards et 200 milliards de dollars et encouragé les banques à utiliser tous les moyens mis à leur disposition par l’institution pour accéder à de l’argent pas cher et en faire profiter leurs clients.

Malgré ce flot d’argent frais - et une action coordonnée des plus importantes banques centrales du monde également annoncée dimanche-les marchés ont dévissé dans le monde entier.

À Wall Street, le Dow Jones dévissait de plus de 8 % vers 12 h 30.