SNC-Lavalin est le grand gagnant boursier d’octobre au Québec avec une appréciation de 28 % durant le mois.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Les autres titres québécois s’étant particulièrement démarqués en octobre sont D-Box, Brault et Martineau (BMTC) et BRP avec des appréciations respectives de 25 %, 21 % et 15 %.

Des mentions honorables reviennent aussi à Bausch Health (ex-Valeant), Plastiques IPL, Thérapeutique Knight et Savaria, qui ont tous pris 13 % en octobre.

Chez les perdants, Hexo (- 46 %), Dorel (- 45 %), Gildan (- 28 %) et Résolu (- 23 %) ont traversé un mois difficile en Bourse.

***

Le CN a obtenu l’appui de la BMO vendredi. Fadi Chamoun modifie sa recommandation et suggère dorénavant d’acheter le titre du transporteur ferroviaire montréalais. « La dynamique de croissance des volumes devrait reprendre en deuxième moitié de l’an prochain et les titres ferroviaires ont tendance à s’apprécier bien avant la reprise des volumes », souligne l’analyste.

***

La TD s’est rangée derrière SNC-Lavalin vendredi au lendemain de la publication des résultats trimestriels du cabinet montréalais d’ingénierie. Michael Tupholme suggère désormais l’achat de l’action de SNC. « Nonobstant la hausse de 21 % du titre observée jeudi, j’estime que l’évaluation boursière est attrayante », dit l’analyste.

***

La timide réaction des investisseurs cette semaine au plan de revitalisation présenté par Molson Coors (qui vise notamment à faire progresser les revenus et diversifier davantage les activités au-delà de la bière) soulève des questions. Même s’il considère que c’est un pas dans la bonne direction, l’analyste Amit Sharma, de la BMO, se demande notamment si ce plan va suffisamment loin. « La réponse des marchés indique clairement que les investisseurs ne sont pas convaincus. »

***

Le producteur de cannabis de Gatineau Hexo a perdu plusieurs appuis d’analystes en milieu de semaine après la présentation de ses résultats de fin d’exercice. Cormark, Canaccord, AltaCorp et PI Financial ne recommandent plus l’achat du titre, alors qu’Eight Capital en suggère désormais la vente.

***

Il y a finalement un producteur de cannabis canadien évalué de façon raisonnable en Bourse et cette entreprise est Village Farms (VFF), selon le fonds de couverture montréalais BT Global Growth. « Village Farms deviendra une des trois plus grosses entreprises du secteur et son titre est l’un des moins chers au Canada. VFF produit en serres à moins de 1 $ le gramme et vend aux gouvernements provinciaux à environ quatre fois le coût de production », souligne le fonds dans sa lettre financière publiée cette semaine.

***

Les titres québécois d’Air Canada, BRP, WSP, Banque Nationale, Industrielle Alliance et Cogeco ont atteint cette semaine un nouveau sommet de la dernière année en Bourse. Reitmans, Résolu, Stella-Jones et Hexo ont de leur côté touché un plancher des 52 dernières semaines.