« Nous avons un marché du travail très fort qui soutient une bonne croissance de la consommation aux États-Unis, alors que le secteur des ménages se porte bien », commentait un dirigeant de la Réserve fédérale américaine (Fed) après la petite baisse de taux confirmée la semaine dernière.

Martin Vallières
La Presse

Dans ce contexte, les marchés financiers seront attentifs cette semaine à la mise à jour de deux des principales mesures de l’économie de la consommation aux États-Unis : l’indice de confiance des consommateurs à la mi-septembre du Conference Board, attendu demain en léger repli, ainsi que les revenus et dépenses personnelles des Américains en août, attendus vendredi encore en hausse modérée.

Nike présente son rapport trimestriel

L’entreprise américaine de 136 milliards US en Bourse qui est derrière la plus grande marque mondiale de chaussures de sport fera le point sur ses résultats du premier trimestre 2020 (terminé le 31 août). Nike rafraîchira aussi ses perspectives d’affaires alors que l’économie mondiale est en pleine décélération. Parmi les analystes, on anticipe un second trimestre d’affilée de croissance amoindrie, sous les 5 % de taux annualisé, aux environs de 10,4 milliards US. Néanmoins, le bénéfice trimestriel net est encore prévu en bonne croissance, au-delà de 1,1 milliard US.