Source ID:72563fcc16053c8aadba1bce8884f653; App Source:StoryBuilder

Wall Street portée par un optimisme retrouvé

Le Dow Jones a avancé de 0,46% pour... (Photo Richard Drew, Associated Press)

Agrandir

Le Dow Jones a avancé de 0,46% pour finir à 25 543,27 points, mercredi.

Photo Richard Drew, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse, La Presse canadienne

Wall Street a avancé à la clôture mercredi dans le sillage d'un vent d'optimisme quant au règlement du conflit commercial entre la Chine et les États-Unis, et à la perspective d'une sortie de crise budgétaire à Washington permettant d'éviter un shutdown.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones, a avancé de 0,5 % pour finir à 25 543,27 points et le NASDAQ, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,1 % pour clôturer à 7420,38 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,3 % à 2753,03 points. 

« On sent beaucoup d'enthousiasme sur le sujet des négociations commerciales ainsi que sur le shutdown », a indiqué Peter Cardillo de Spartan Capital.

Alors que, selon la presse locale, le président chinois Xi Jinping va recevoir vendredi à Pékin la délégation américaine qui doit négocier avec ses partenaires chinois en fin de semaine, le président américain Donald Trump s'est dit prêt mardi à accorder un délai supplémentaire à la Chine pour discuter « si nous sommes proches d'un accord, un vrai accord ».

En décembre, les États-Unis avaient donné jusqu'au 1er mars à la deuxième économie du monde pour trouver un terrain d'entente sur les différends commerciaux entre les deux pays, avant de faire passer de 10 % à 25 % les droits de douane sur 200 milliards US de produits importés de Chine chaque année. De Shanghai à Londres, en passant par Hong Kong, Milan, Francfort et Paris, les principales places boursières mondiales ont applaudi la perspective d'un temps de négociation allongé. Cotés à Wall Street, les groupes chinois Alibaba, et Baidu ont pris respectivement 0,4 % et 2,1 %, tandis que JD.com a lâché 0,3 %.

Succès de Fortnite

Moins de trois semaines après la fin de la plus longue fermeture partielle des administrations américaines, soit un shutdown de 35 jours, les investisseurs ont également salué, comme la veille, la perspective qu'une nouvelle paralysie ne se produise pas vendredi. « Je ne pense pas que nous allons avoir un shutdown », a déclaré M. Trump mardi en réaction à un compromis adopté lundi entre parlementaires.

Parmi les valeurs du jour, Ford a annoncé rappeler en Amérique du Nord environ 1,5 million de pickups F-150, le véhicule le plus vendu aux États-Unis, pour un capteur de vitesse de transmission défectueux, déjà à l'origine d'au moins 5 accidents. Son titre a abandonné 0,6 %.

La Bourse de Toronto a reculé. L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a cédé 15,37 points pour terminer la journée à 15 626,73 points. Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 75,53 cents US, en hausse par rapport à son cours moyen de 75,48 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a avancé de 80 cents US à 53,90 $ US le baril, tandis que celui de l'or a pris 1,10 $ US à 1315,10 $ US l'once. Le prix du cuivre s'est apprécié de 0,1 cent US à 2,77 $ US la livre.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer