La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mercredi, soutenue par les gains des secteurs de la santé et des matériaux.

Publié le 4 juill. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

La vente certaines infrastructures d'Enbridge dans l'Ouest canadien pour 4,31 milliards de dollars est l'élément qui a eu le plus grand impact sur le marché mercredi, a observé Michael Currie, vice-président et conseiller principal en investissement chez Gestion de patrimoine TD.

«C'est certainement la grosse nouvelle de la journée, ça a définitivement activé le marché. Enbridge a connu quelques difficultés cette année, et son action affiche toujours un recul par rapport au début de l'année. Mais il est bien de voir une entente où Enbridge et Brookfield ont pu enregistrer un gain dans la journée.»

Le titre d'Enbridge a gagné 45 cents, soit 0,97%, à 46,84 $, tandis que celui de Brookfield Infrastructure Partners, qui a accepté d'acheter les actifs, a pris 1,98 $, soit 3,93%, à 52,38 $.

La réaction positive des investisseurs envers les deux entreprises a soutenu le TSX en général pendant toute la séance, a noté M. Currie.

Dans l'ensemble, l'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a pris 41,56 points à 16 304,72 points, au terme d'une séance où le volume de transactions était plus léger qu'à l'habitude.

Le secteur de la santé a progressé de 1,1%, tandis que celui de l'énergie a avancé de 0,61% et celui des matériaux, de 0,36%.

À New York, les marchés boursiers de Wall Street étaient fermés pour le congé du jour de l'Indépendance des États-Unis.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 76,09 cents US, en hausse de 0,07 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

Sur les marchés internationaux, le cours du pétrole brut a pris 19 cents US à 74,33 $ US le baril, tandis que celui de l'or a gagné 4,60 $ US à 1258,10 $ US l'once. Le prix du cuivre a plongé de 6 cents US à 2,86 $ US la livre.