Source ID:; App Source:

Les marchés se remettent en marche

«Le marché a progressé après l'adoption du paquet... (AFP)

Agrandir

«Le marché a progressé après l'adoption du paquet fiscal par la chambre des Représentants», a observé Phil Davis de PSW Investments.

AFP

Agence France-Presse
New York, Toronto

Les marchés boursiers nord-américains ont connu jeudi une reprise généralisée, après avoir enregistré la veille de modestes déclins.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a avancé de 56,89 points pour clôturer à 15 935,37 points. Ses gains ont été limités par le secteur de l'énergie, qui a été un des rares groupes à retraiter.

À New York, la moyenne Dow Jones de valeurs industrielles a grimpé de 187,08 points à 23 458,36 points, tandis que l'indice élargi S&P a pris 21,02 points à 2585,64 points. L'indice composé du Nasdaq a pour sa part pris 87,08 points pour clôturer à 6793,29 points, un sommet record.

«Le marché a progressé après l'adoption du paquet fiscal par la chambre des Représentants», a observé Phil Davis de PSW Investments.

La majorité républicaine a adopté le texte qui prévoit notamment d'abaisser le taux d'imposition des entreprises de 35 à 20%, malgré l'opposition des démocrates et de 13 des 240 élus républicains.

Le vent d'optimisme après le vote a également été observé dans la progression de l'indice Russell 2000, regroupant les entreprises à petites et moyennes capitalisations très concernées par la réforme, avec +1,55%, au plus haut depuis le 7 novembre.

«Les investisseurs mettent la charrue avant les boeufs», a toutefois averti Phil Davis, ajoutant que «les vraies interrogations se trouvent au Sénat».

Le sénateur républicain du Wisconsin Ron Johnson a indiqué ne pas souhaiter voter le texte final, compliquant la tâche du parti conservateur qui ne dispose que d'une courte majorité pour faire adopter son texte, et dont le vote est prévu après Thanksgiving (le 23 novembre).

«S'ils perdent un républicain de plus l'accord devient impossible, comme lors du vote sur la santé», a expliqué M. Davis.

Wall Street a par ailleurs été soutenue par les résultats du géant de la distribution Wal-Mart, qui, porté par une envolée de 50% des ventes de produits sur les plateformes de commerce en ligne comme walmart.com et jet.com, a publié un chiffre d'affaires trimestriel en progression de 4,23% à 123,2 milliards de dollars, nettement au-dessus des anticipations.

«Les résultats de Wal-Mart sont intéressants dans la mesure où, de plus en plus, Amazon taille des croupières au secteur de la grande distribution. Mais Wal-Mart démontre l'inverse en s'attendant notamment à une forte demande pour les fêtes», a indiqué David Levy de Republic Wealth Advisors.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 78,46 cents US, en hausse de 0,17 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 17 cents US à 55,35 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a grimpé de 50 cents US à 1278,20 $ US l'once. Le prix du cuivre est resté inchangé à 3,05 $ US la livre.

- Avec La Presse canadienne




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer