• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Marchés 
  • > L'action de Roots plonge de plus de 10% à son entrée à la Bourse de Toronto 

L'action de Roots plonge de plus de 10% à son entrée à la Bourse de Toronto

Pour le détaillant de vêtements, cette transition vers... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Pour le détaillant de vêtements, cette transition vers le marché boursier, après avoir été une entreprise privée pendant plus de 40 ans, s'opère dans un environnement plutôt difficile, qui a vu, ces dernières années, de nombreuses faillites, fermetures de magasins et mises à pied.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Le détaillant Roots a connu une douloureuse première séance de négociation à la Bourse de Toronto, son action y ayant plongé de plus de 16 %.

Le prix du titre avait été fixé à 12 $ pour le premier appel public à l'épargne (PAPE), mais il a rapidement culbuté au creux de 9,48 $ dès le début de l'après-midi.

L'action a finalement cédé 2,00 $, soit 16,7 %, pour clôturer à 10,00 $ sur le parquet torontois.

Pour le détaillant de vêtements, cette transition vers le marché boursier, après avoir été une entreprise privée pendant plus de 40 ans, s'opère dans un environnement plutôt difficile, qui a vu, ces dernières années, de nombreuses faillites, fermetures de magasins et mises à pied.

«Nous en sommes aux premières étapes de la mise en place d'investissements opérationnels stratégiques pour appuyer notre croissance soutenue au Canada, aux États-Unis et à l'international», a affirmé le chef de la direction de Roots, Jim Gabel, dans un communiqué.

«Notre inscription sur le TSX nous offre une plateforme additionnelle pour nous aider à libérer le potentiel de la marque Roots.»

D'autres entreprises canadiennes du secteur de la mode se sont récemment inscrites en Bourse, notamment les détaillants Aritzia et Canada Goose Holdings.

L'action de Canada Goose a grimpé depuis son PAPE, réalisé plus tôt cette année, tandis que celle d'Aritzia a éprouvé des difficultés et se négocie largement en deçà du prix fixé pour son entrée en Bourse.

Roots prépare une importante expansion en Amérique du Nord et sur le marché international dans les prochaines années. La société, connue pour ses casquettes de style conducteur de locomotive et ses mitaines d'hiver, exploite 120 magasins en Amérique du Nord et 136 autres à Taiwan et en Chine, avec un partenaire.

Roots envisage d'ouvrir des dizaines de nouveaux emplacements, dont 10 au Canada et jusqu'à 14 aux États-Unis d'ici la fin de l'exercice financier 2019. Elle espère aussi pouvoir ajouter jusqu'à 25 nouveaux magasins à Taiwan et en Chine, et s'installer à Singapour et en Malaisie dans cette même période.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer