Source ID:; App Source:

Wall Street tiraillé entre le pétrole et la santé

«On observe  des performances très contrastées», a commenté... (AFP)

Agrandir

«On observe  des performances très contrastées», a commenté David Levy de Republic Wealth Advisors.

AFP

Agence France-Presse
New York, Toronto

Wall Street a terminé sans direction mercredi, tiraillée entre le repli du secteur de l'énergie dans le sillage de la chute du pétrole et la bonne tenue des titres liés à la santé: le Dow Jones a perdu 0,3% tandis que le Nasdaq a gagné 0,7%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones  a reculé de 57,11 points à 21 410,03 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a progressé de 45,92 points à 6233,95 points.

L'indice élargi S&P 500 a reculé de 1,42 point, soit 0,06%, à 2435,61 points.

«On observe  des performances très contrastées», a commenté David Levy de Republic Wealth Advisors.

«Les prix du pétrole sont descendus à leur plus bas (depuis août à New York), ce qui entraîne vers le bas toutes les valeurs liées à l'énergie», a-t-il remarqué.

Au sein du Dow Jones, les majors Chevron et ExxonMobil ont ainsi perdu respectivement 1,9% et 1,1%.

L'indice du secteur de l'énergie au sein de S&P 500 a reculé dans son ensemble de 1,6%.

«De l'autre côté, les titres des secteurs de la santé et des biotechnologies se sont particulièrement bien comportés, car ils profitent probablement de la perspective d'une abrogation de la loi sur la santé d'Obama», a ajouté M. Levy.

L'indice du secteur du S&P 500 regroupant les valeurs liées à la santé a ainsi avancé de 1,23%.

Les responsables du parti républicain doivent dévoiler jeudi une nouvelle mouture de leur grande loi de réforme du système de santé, tant promise, mais qui se heurte à de fortes résistances au sein de leur camp. Les spéculations vont bon train sur de possibles mesures de dérégulation du secteur pharmaceutique.

La seule statistique majeure du jour concernait l'immobilier: les reventes de logements aux États-Unis ont, à la surprise des analystes, augmenté en mai selon les chiffres publiés de l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR).

«La tendance à la hausse des demandes de crédits immobiliers dans les derniers mois indique clairement un nouveau cycle de fortes ventes de maisons cet été», a relevé dans une note Ian Shepherdson, économiste de Pantheon Macroeconomics.

Parmi les autres valeurs, l'éditeur de logiciels Adobe Systems a gagné 2,4% après avoir diffusé des résultats au-dessus des prévisions du marché.

L'indice S&P/TSX a clôturé sans grand changement par rapport à la veille, en recul de 1,07 point, à 15 148,53 points, alors que les gains dans les titres de l'or et des matériaux ont contrebalancé les pertes dans les actions des secteurs de l'énergie et des banques.

Le pétrole brut pour livraison en août sur le Nymex a cédé 98 cents, à 42,53 $ US le baril, son plus bas niveau depuis le mois d'août.

Le dollar canadien a perdu 0,24 cent US, pour s'établir à 75,13 cents US.

Pour ce qui est des autres matières premières, l'or pour livraison en août a terminé en hausse de 2,30 $, à 1245,80 $ US l'once, et le cuivre pour livraison en juillet a gagné cinq cents, à 2,60 $ US la livre. Le gaz naturel a cédé un cent, à 2,89 $ US par million de BTU.

- Avec La Presse canadienne




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer