Source ID:; App Source:

Wall Street finit en légère baisse

«On se remet un peu de nos pertes... (AP)

Agrandir

«On se remet un peu de nos pertes du début de séance», a rapporté Karl Haeling de LBBW qui attribuait la mauvaise orientation de la Bourse de New York aux derniers rebondissements du feuilleton autour de potentielles interférences russes dans la campagne électorale de 2016.

AP

Agence France-Presse
New York

Wall Street a terminé en légère baisse jeudi, freinée par des indicateurs mitigés et par les interrogations sur le rôle du président américain Donald Trump dans une enquête du FBI: le Dow Jones a perdu 0,07% et le Nasdaq 0,47%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 14,66 points à 21 359,90 points et le Nasdaq 29,39 points à 6165,50 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 5,46 points, soit 0,22%, à 2432,46 points.

Après avoir nettement reculé en début d'échanges, les indices ont limité leurs pertes au fil de la séance.

«Au vu des facteurs négatifs, le marché s'en tire plutôt bien», a jugé Peter Cardillo, économiste en chef de First Standard Financial.

La politique est revenue sur le devant de la scène avec les derniers développements des affaires russes.

Le procureur spécial Robert Mueller interroge actuellement de hauts responsables du renseignement pour déterminer si le président américain a tenté de freiner ou bloquer l'enquête du FBI sur le sujet, selon le Washington Post et le New York Times.

«Le fait que l'on ait eu une salve très mitigée de nouvelles économiques malgré une hausse des taux provoque quelques secousses», a ajouté Peter Cardillo.

Les prix à l'importation, une des composantes de l'inflation, ont en effet baissé au mois de mai et la production industrielle a stagné au même mois.

L'activité manufacturière dans la région clef de New York a rebondi spectaculairement en juin mais dans la région de Philadelphie elle a progressé à un rythme moins rapide qu'au mois d'avant, selon les enquêtes des antennes locales de la Fed.

«Je me demande si les indicateurs économiques en demi-teinte réduisent les inquiétudes sur le fait que la Fed puisse être trop agressive dans son resserrement», s'est pour sa part interrogé Karl Haeling de LBBW.

La banque centrale américaine a relevé ses taux d'intérêt mercredi et a laissé la porte ouverte à une troisième hausse d'ici la fin de l'année même si l'inflation a montré quelques signes de faiblesse, repassant en mai sous son objectif de 2% en rythme annuel, selon l'indice CPI.

Les grands noms de la technologie ont poursuivi leur correction avec, au sein du Dow Jones, le géant de l'informatique Microsoft, en baisse de 0,53% à 69,90 dollars et son concurrent Apple de 0,60% à 144,29 dollars.

Le marché obligataire baissait. Vers 16h20, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,161%, contre 2,127% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,783% contre 2,766% précédemment.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer