Source ID:; App Source:

Wall Street glisse, Toronto grimpe avec les aurifères

Wall Street a terminé en très légère baisse jeudi, victime de mouvements... (PHOTO RICHARD DREW, ARCHIVES AP)

Agrandir

PHOTO RICHARD DREW, ARCHIVES AP

Agence France-Presse

Wall Street a terminé en très légère baisse jeudi, victime de mouvements techniques sur un marché au ralenti pendant la période des Fêtes: le Dow Jones a perdu 0,07% et le Nasdaq 0,12%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones a reculé de 13,90 points à 19 819,78 points et le Nasdaq de 6,47 points à 5432,09 points. L'indice élargi S&P 500 a concédé 0,66 point, ou 0,03%, à 2249,26 points.

«Soit on commence à voir des  rééquilibrages de portefeuilles de fin de mois depuis les actions vers les obligations ou c'est le cas d'un marché qui l'anticipe (...) et l'on a vu des ventes», a indiqué Karl Haeling, de Landesbank Baden-Württemberg.

Certains portefeuilles doivent conserver une part déterminée de chaque classe d'actifs et, en fin de période, les gestionnaires doivent donc en vendre ou en acheter pour tenir compte de l'évolution de leur valeur.

Le marché des actions a nettement progressé depuis l'élection de Donald Trump le 8 novembre, tandis que le marché obligataire a baissé.

«Il y a eu beaucoup de discussions à ce sujet (...) le marché attend de savoir combien cela va représenter», a continué Nicholas Colas, de Convergex, précisant que ces ajustements étaient généralement plus marqués en fin de trimestre et en fin d'année.

Le marché se montrait par ailleurs très calme avec des mouvements et des volumes limités en cette période de fin d'année dépourvue d'actualité économique majeure et en l'absence d'une partie des investisseurs entre deux week-ends de fêtes.

Seul indicateur américain notable ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé un peu moins que prévu.

«Dans l'ensemble, nous continuons à nous attendre à une poursuite de l'amélioration des conditions du marché du travail», ont indiqué les analystes de la banque Barclays dans une note.

La morosité de Wall Street était renforcée par l'espoir douché de voir le Dow Jones passer rapidement le cap des 20 000 points.

Ce seuil, qui n'est que symbolique, a pris de l'importance en faisant l'objet de nombreuses spéculations ces dernières semaines et l'indice vedette de la Bourse de New York s'en était encore approché mercredi en début de séance avant de nettement reculer.

Les valeurs minières dopées par la hausse du cours de l'or ont nettement progressé à New York. Les canadiens Barrick et Goldcorp ont bondi, respectivement de 6,81% à 22,12 $US et de 4,99% à 18,74 $US, et Newmont Mining de 7,06% à 35,27 $US.

Le réseau social Twitter a est resté stable à 16,39 dollars au lendemain du lancement de son service de vidéos en direct et à 360 degrés.

Dans un contexte de repli des prix du pétrole, le huard a pris de la vigueur, tandis que la Bourse de Toronto a progressé grâce aux titres aurifères.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 61,02 points, à 15 422,12 points, les titres du secteur aurifère ayant affiché la plus nette progression, avec un gain de plus de six pour cent.

Le dollar canadien a pris 0,26 cent US, pour s'établir à 74,03 cents US, dans un contexte de plus faibles prix du pétrole après les gains de la veille.

Le pétrole brut pour livraison en février a glissé de 29 cents, à 53,77 $ US le baril, un jour après avoir atteint un sommet pour l'année.

Du côté des autres matières premières, l'or a gagné 17,20 $, à 1158,10 $ US l'once, tandis que le gaz naturel cédait 9,6 cent, à 3,80 $ US le million de BTU (British Thermal Unit).

Le cuivre pour livraison en mars a cédé 1,25 cent, à 2,49 $ US la livre.

- Avec La Presse canadienne




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer