Source ID:b1503c22-ffe8-4ebf-b418-00bb50af5d14; App Source:alfamedia

Les 29 titres chouchous de Desjardins

L'équipe d'experts de Valeurs mobilières Desjardins identifie pas moins... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Agrandir

L'équipe d'experts de Valeurs mobilières Desjardins identifie pas moins de 29 titres canadiens prometteurs dans les huit secteurs qu'ils suivent de près.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Paul Durivage
La Presse

Le service de recherche de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) ne manque pas d'idées de placement pour la nouvelle année. L'équipe d'experts identifie pas moins de 29 titres canadiens prometteurs dans les huit secteurs qu'ils suivent de près.

« Avec l'incertitude du Brexit et les élections américaines derrière nous, nous abordons 2017 avec un nouveau lot de défis et opportunités », peut-on lire en préambule du document synthèse de VMD qui cherche à repérer les avenues les plus intéressantes et certains pièges potentiels pour l'an prochain.

Voici donc le portefeuille de rêve de Desjardins pour 2017.

CONSOMMATION DISCRÉTIONNAIRE

Alimentation Couche-Tard

Canadian Tire

Dollarama

Les titres de consommation de base n'ont pas autant brillé que d'autres secteurs cette année, mais ont tout de même bien joué leur rôle de sécurisation du portefeuille. L'analyste Keith Howlett prévoit encore de « bons rendements » en 2017 à la faveur de la croissance « solide » des bénéfices de ces sociétés. Il souligne combien Couche-Tard excelle dans deux des secteurs les plus difficiles, les dépanneurs et l'essence. Il n'a que des compliments pour le modèle d'affaires « bien clair » de Dollarama. Et il relève le « respect » que s'attire Canadian Tire parmi ses pairs jusqu'aux États-Unis.

FINANCE

Assurance vie : 

Financière Manuvie

Banque : 

Banque Scotia

Gestion d'actif : 

Fiera Capital

Les compagnies d'assurance vie devraient progresser un peu plus que les banques à la Bourse tandis que les gestionnaires d'actif traîneront encore de l'arrière, en 2017, croit l'analyste financier Doug Young. À tout prendre, ses préférences vont à la Manuvie, la Scotia et Fiera, respectivement.

INDUSTRIELLES, TRANSPORT ET AÉROSPATIAL

Groupe SNC-Lavalin

Héroux-Devtek

BRP

Groupe HNZ

L'analyste Benoit Poirier, qui se félicite pour ses bons choix de 2016, renouvelle sa préférence pour le secteur de l'ingénierie construction et rempile sur SNC-Lavalin en raison de sa place dominante dans le paysage canadien. Dans le secteur du transport, il considère que le constructeur d'hélicoptères HNZ et le constructeur de véhicules récréatifs BRP sont les mieux positionnés pour 2017. Le spécialiste des trains d'atterrissage Héroux serait par ailleurs en excellente posture pour profiter de la faiblesse du dollar canadien et de l'augmentation des budgets de défense aux États-Unis.

SERVICES PUBLICS

Algonquin Power and Utilities

Northland Power

Fortis

« Ces dernières années, les compagnies qui ont procuré les meilleurs rendements se distinguaient généralement par l'efficacité de leurs initiatives de croissance, la régulation de leurs flux d'encaisse, leurs acquisitions stratégiques et les augmentations de dividendes en cadeaux aux actionnaires », soutient l'analyste spécialisé Bill Cabel. Algonquin Power et Northland Power lui paraissent d'excellents candidats pour la nouvelle année.

PÉTROLE

Grosses capitalisations : 

Husky Energy

Moyenne capitalisation : 

Advantage Oil & Gas

Enerplus

NuVista Energy

TORC Oil & Gas

Infrastructures : 

Pembina Pipeline

Keyera

L'environnement devrait être plus favorable aux producteurs d'énergie en 2017 alors que l'organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) devrait à tout le moins stabiliser les prix de la ressource, ce qui aidera à rééquilibrer l'offre et la demande plus rapidement, croit Justin Bouchard, de VMD. Prudent, donc, il mise sur les producteurs les mieux capitalisés et qui ont démontré leur capacité à accroître leur bénéfice par action dans le contexte difficile actuel. Husky Energy, Advantage Oil & Gas, Enerplus, NuVista et TORC Oil & Gas se qualifient. Du côté des fournisseurs de service à l'industrie pétrolière, l'analyste choisit Pembina Pipeline, bien qu'avec moins d'enthousiasme que par le passé, et Keyera, qui gagne des points en raison de son bas prix en Bourse.

MÉTAUX PRÉCIEUX

Goldcorp

Alamos Gold

Argonaut Gold

L'analyste Michael Parkin a refait tous ses calculs en fonction d'un prix de seulement 1175 $US pour l'once d'or (le métal précieux valait 1133 $US, hier). Même à cela, les producteurs de qualité peuvent encore augmenter leurs profits, figure-t-il. Goldcorp est son chouchou avoué en raison de son potentiel de croissance à moyen terme et de son programme de réduction de coûts. Il favorise aussi Alamos et Argonaut, présentes au Mexique, pour profiter de la faiblesse du peso.

IMMOBILIER

Milestone Apartments

WPT Industrial

Smart

Les fonds de revenus immobiliers concluent l'année 2016 avec de solides rendements même si leur cours a été chaotique en Bourse. Dans un contexte de taux d'intérêt en hausse, Milestone, WPT et Smart sont capables de livrer une croissance respectable avec leurs propriétés, sans devoir engager beaucoup plus de capital, croit l'analyste immobilier Michael Markidis.

TÉLÉCOMMUNICATIONS

TELUS

BCE

Québecor

Compte tenu de leur évaluation boursière courante et au regard de leurs perspectives de croissance, TELUS, BCE et Québecor forment le trio de choc de l'analyste Maher Yaghi, de Desjardins. L'action « T » lui paraît particulièrement bon marché compte tenu de la croissance organique supérieure de l'opérateur de Vancouver. BCE est notée pour la stabilisation de ses affaires et son attrayant dividende. Le titre de Québecor présenterait pour sa part un fort potentiel de gain de capital avec un faible risque de baisse.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer