Source ID:; App Source:

Pause à Wall Street avant la période des Fêtes

Wall Street a légèrement monté lundi à l'issue d'une séance sans animation face... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
New York

Wall Street a légèrement monté lundi à l'issue d'une séance sans animation face à une actualité économique réduite, la bonne disposition des investisseurs restant marquée à l'approche des fêtes: le Dow Jones a pris 0,20 % et le NASDAQ 0,37 %.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones a gagné 39,65 points à 19 883,06 points et le NASDAQ, à dominante technologique, 20,28 points à 5457,44 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 4,46 points, soit 0,20 %, à 2262,53 points.

Du point de vue de Wall Street, « il ne s'est rien passé de conséquent », a résumé Bill Lynch, de Hinsdale Associates. « C'était plutôt tranquille. »

Principale actualité économique aux États-Unis, Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale (Fed), a exprimé son optimisme sur l'emploi américain, mais ces propos ne changent pas la donne puisqu'ils vont dans le sens de la hausse des taux décidée voici moins d'une semaine par la banque centrale pour la première fois cette année.

En fin de compte, « la Bourse garde sa dynamique positive et consolide la hausse qu'elle a réalisée depuis l'élection », a avancé M. Lynch.

Les principaux indices continuent à évoluer proche de niveaux sans précédent après avoir enchaîné les records depuis l'élection inattendue début novembre du républicain Donald Trump à la présidence américaine.

«Ça va bien», a conclu Chris Low, de FTN Financial. « Il n'y a pas beaucoup d'actualité aujourd'hui », sur le plan économique, « mais la Bourse semble de bonne humeur. »

Il prévenait que le reste de la semaine, malgré des échanges probablement réduits à l'approche des fêtes, ne serait pas dénué d'éléments marquants, avec notamment jeudi une nouvelle estimation de la croissance américaine du troisième trimestre.

Parmi les valeurs, le géant informatique Apple, qui a fait appel de la décision de la Commission européenne lui imposant de rembourser 13 milliards d'euros d'avantages fiscaux indus à l'Irlande, a pris 0,58 % à 116,64 $ US, le gouvernement américain lui ayant par ailleurs exprimé son soutien.

Plusieurs annonces ou rumeurs de fusions et acquisitions ont animé certaines valeurs : l'assureur suisse Allied World Assurance, coté à New York, a bondi de 13,1 % après l'annonce de son rachat pour près de cinq milliards de dollars par le canadien Fairfax.

La hausse des actions des producteurs aurifères a aidé la Bourse de Toronto à clôturer en hausse.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois s'est emparé de 17,65 points pour terminer la séance avec 15 269,85 points. Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,41 cent US à 74,53 cents US.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du lingot d'or s'est apprécié de 5,30 $ US à 1142,70 $ US l'once.

Le prix du contrat à terme sur le pétrole brut pour livraison en janvier reculait en début de séance, mais il a finalement réussi à dégager un gain de 22 cents US à 52,12 $ US le baril. Le contrat de février, échangé sur un plus grand volume, a avancé de 11 cents US à 53,06 $ US le baril.

Le cours du cuivre a quant à lui plongé de 7 cents US à 2,50 $ US la livre.

- Avec La Presse canadienne




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer