• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Marchés 
  • > Record du Dow Jones, forte baisse du Nasdaq, le pétrole continue de grimper 
Source ID:; App Source:

Record du Dow Jones, forte baisse du Nasdaq, le pétrole continue de grimper

Le cours du pétrole a avancé jeudi de 3 % et a clôturé la séance au-dessus de... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
La Presse Canadienne

Le cours du pétrole a avancé jeudi de 3 % et a clôturé la séance au-dessus de la barre des 51 $ US le baril, les investisseurs continuant à se montrer optimistes quant aux perspectives de l'or noir depuis que l'OPEP a accepté, mercredi, de réduire sa production.

Le prix du baril a grimpé de 1,62 $ US à 51,06 $ US à la Bourse des matières premières de New York, ce qui constituait son plus haut niveau depuis la mi-octobre. Il avait pris la veille 4,21 $ US, soit 9 %, à la suite de l'annonce de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

À la Bourse de Toronto, l'indice composé S&P/TSX a cédé 55,32 points à 15 027,53 points, tiré vers le bas par les secteurs des matériaux et des biens de consommation.

De son côté, le dollar canadien a pris 0,62 cent US à 75,09 cents US.

Sur Wall Street, le Dow Jones, en hausse de 0,36 %, a signé un record à la clôture, mais le Nasdaq à fortement reculé, de 1,36 %, les deux indices réagissant de manière opposée à une hausse des rendements obligataires.

Selon des résultats provisoires à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a pris 68,35 points à 19 191,93 points alors que le Nasdaq a perdu 72,57 points à 5251,11 points. L'indice élargi S&P500 a perdu 7,75 points, soit 0,35 %, à 2191,08 points.

«Nous avons deux marchés aujourd'hui», a constaté Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Ainsi le secteur financier, avec notamment les grands noms du Dow Jones Goldman Sachs (+3,35 % à 226,63 dollars) et JPMorgan (+2,02 % à 81,79 dollars) profitait de la hausse des rendements obligataires.

Sur le marché de la dette, les taux d'intérêt des obligations américaines ont culminé en cours de séance à leur plus haut depuis plus d'un an, le rebond des cours du pétrole donnant un coup de pouce supplémentaire à des rendements déjà dopés par la perspective d'un plan de relance aux États-Unis.

«Je pense que ce mouvement dans les taux d'intérêt a vraiment affecté (...) les titres du secteur technologique», a indiqué Bill Lynch rappelant qu'ils composaient la majeure partie du Nasdaq.

Plus généralement, les investisseurs ont pris connaissance d'une salve d'indicateurs généralement bons avec notamment une hausse de l'activité dans le secteur manufacturier en novembre selon l'indice ISM et d'un rebond des ventes de voitures sur le même mois.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer