Wall Street a terminé sans tendance vendredi, à l'issue d'une séance hésitante marquée par des inquiétudes sur un dollar se renforçant et par des résultats d'entreprises: le Dow Jones a reculé de 0,09% alors que le Nasdaq a avancé de 0,30%.

Mis à jour le 21 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones  a perdu 16,64 points à 18 145,71 points tandis que le Nasdaq, à dominante technologique a monté de 15,57 points à 5257,40 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,18 point, soit 0,01%, à 2141,16 points.

Cela a été «une séance d'échanges basée sur les résultats d'entreprises parce qu'il n'y avait pas  de nouvelles économiques», a indiqué Peter Cardillo, chef économiste de First Standard Financial Company.

«Le secteur technologique avance avec Microsoft, membre du Dow Jones, qui a facilement battu les attentes, même si l'indice a été entravé par les résultats décevants de General Electric», ont noté les analystes de Wells Fargo.

Microsoft a bondi de 4,26%, dépassant son précédent plus haut datant d'avant l'éclatement de la bulle financière. Le groupe informatique a annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, malgré un recul de son bénéfice net et une stagnation de son chiffre d'affaires

À l'inverse, le conglomérat industriel General Electric, en pleine mutation technologique, souffre de la faiblesse de la croissance et des difficultés continues dans le secteur pétrolier et gazier, qui affectent la demande pour ses produits.

Au-delà de ces deux entreprises, un sentiment général d'inquiétude s'est répandu quant au niveau du dollar qui a continué à se renforcer.

Cela «pénalise les exportateurs américains, renchérit le remboursement de la dette libellée en dollar des marchés émergents et pèse sur les perspectives de bénéfices pour les entreprises multinationales américaines», a indiqué dans une note Patrick O'Hare de Briefing.

Le billet vert progresse depuis le début du mois face à la plupart des devises, au fur et à mesure que la conviction d'une hausse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) en décembre se renforce chez les analystes.

Le dollar canadien a culbuté vendredi, après que la publication de données économiques jugées décevantes et les récents commentaires du gouverneur de la Banque du Canada ont ravivé les inquiétudes d'une baisse des taux d'intérêt.

Le huard a cédé 0,59 cent US à 75,04 cents US, après que Statistique Canada a dévoilé de nouvelles données montant une plus faible inflation que prévu et un recul des ventes des détaillants.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a pour sa part gagné 91,12 points pour clôturer à 14 939,04 points, la plupart de ses secteurs affichant des gains. Le secteur minier prenait 0,9%, celui du pétrole grimpait de 0,7% et les titres financiers s'appréciaient de 0,5% en moyenne.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a gagné 22 cents US à 50,85 $ US le baril, tandis que le prix du lingot d'or a grimpé de 20 cents US à 1267,70 $ US l'once. Le cours du cuivre a pour sa part cédé près de 1 cent US à 2,09 $ US la livre.

- Avec La Presse canadienne