L'avertissement lancé hier par Canam entourant des coûts inattendus liés à un important projet de charpente métallique a effrayé beaucoup d'investisseurs.

Mis à jour le 15 juill. 2016
Richard Dufour LA PRESSE

Le titre de l'entreprise de Saint-Georges a perdu 14% à la Bourse de Toronto et touché un nouveau plancher des 52 dernières semaines. La direction de Canam a prévenu les marchés qu'une provision de 32 millions de dollars (après impôt) allait être inscrite dans les résultats trimestriels qui seront dévoilés dans trois semaines.

Il fallait s'attendre à une telle réaction des investisseurs étant donné de l'importance de la provision, selon l'analyste Mona Nazir, de la Banque Laurentienne. «C'est l'équivalent du quart du bénéfice brut attendu pour l'ensemble de l'exercice 2016.»

Ce n'est pas la première fois que Canam inscrit une provision significative dans ses états financiers, précise l'analyste. Des dépassements de coûts dans les travaux réalisés au stade BC Place, à Vancouver, avaient entraîné une provision d'une trentaine de millions il y a quelques années.

La provision annoncée hier est liée à la révision des estimations de coûts qui affectent un projet qui ne peut être identifié en raison d'une entente de confidentialité signée entre Canam et son client.

«C'est un projet de charpente lourde», dit François Bégin, vice-président aux communications chez Canam.

«Il y a eu beaucoup de changements dans l'étendue du projet. Il y a eu beaucoup d'ajouts et la compression de l'échéancier nous a obligés à réorganiser la production entourant ce projet.»

L'importance de la provision laisse à nouveau croire que le dépassement de coûts est lié à un projet de stade. Canam a travaillé sur trois importants projets de ce genre dans les derniers mois: le nouveau stade des Falcons d'Atlanta, le nouvel aréna des Oilers d'Edmonton et le toit rétractable du stade de tennis Arthur-Ashe à New York.

«Les marges bénéficiaires remarquablement plus faibles au premier trimestre sont en partie expliquées par des éléments contractuels additionnels pour le stade des Falcons», fait remarquer Mona Nazir. «Le développement du stade des Falcons a jusqu'ici été marqué par plusieurs délais.»

L'équipe de direction vient d'être remaniée parce qu'elle a tardé à soulever les ennuis concernant le projet qui force Canam à annoncer une provision, soutient Sara O'Brien, chez RBC.

François Bégin confirme le départ récent d'un membre de la direction de Canam, mais refuse de l'identifier. «Il y a eu des réajustements dans l'équipe et un départ à la direction, mais ce départ n'est pas lié spécifiquement à la provision annoncée», dit-il.