L'équipe de recherche de la Financière Banque Nationale (FBN) a un nouveau coup de coeur: la société Innergex Énergie Renouvelable (T.INE), de Longueuil, se retrouve sur sa «Action list» depuis vendredi.

Mis à jour le 15 sept. 2015
Paul Durivage LA PRESSE

Innergex a retenu l'attention de l'analyste Rubert Merer en raison de sa basse valeur boursière au regard de sa juste valeur. L'expert des nouvelles technologies environnementales à la FBN croit que le titre mérite mieux vu la durée moyenne supérieure de ses contrats, et les augmentations prévues des fonds autogénérés en 2017.

La croissance de l'entreprise, qui redistribue 80% de ses profits, prépare le terrain à une croissance des dividendes, croit-il. Innergex a aussi reçu le feu vert pour racheter jusqu'à deux fois plus de ses actions.

Les quatre autres analystes qui s'intéressent au titre sont plus réservés. L'analyste Bill Cabel, de Valeurs mobilières Desjardins, note que l'action INE a nettement reculé récemment, ce qui la rend plus attrayante, mais il attend de voir de la croissance interne (au Canada ou ailleurs) avant de passer en mode «achat».

La liste

Le portefeuille constitué des titres favoris des analystes de la Financière Banque Nationale a procuré un rendement presque trois fois plus élevé que pour l'indice global du TSX, depuis sa création le 30 novembre 2009 jusqu'au 31 mars dernier. Voici les autres titres chouchous de la firme de courtage québécoise:

> Les experts de la Financière aiment les fiducies de placement immobilier American Hotel Income Properties et Milestone Apartments, avec des rendements en dividende de 9% et 4,5%, respectivement.

> L'analyste Shubha Khan croit que l'acquisition récente d'une partie des activités du parc de voitures de General Electric peut propulser encore plus loin la société Element Financial, spécialisée dans le financement d'équipements.

> La société financière torontoise Callidus Capital prête aux entreprises boudées par les institutions financières traditionnelles. Sa forte croissance depuis son introduction en Bourse en avril 2014 n'effraie pas la FBN.

> Le Groupe Canam, de Saint-Georges en Beauce, garde la faveur de l'analyste Leon Aghazarian, malgré une progression de plus de 20% en Bourse depuis le début de l'année. Le titre a encore du potentiel avec l'amélioration du marché américain, croit-il.

> L'analyste Adam Shine croit que Québecor est sous-évaluée et que les coûts liés à une possible expansion de son réseau cellulaire au Canada ou à l'achat d'une concession de la Ligue nationale de hockey ne justifient pas la faiblesse actuelle du titre en Bourse.

> L'entreprise de réseautage ontarienne Sandvine est la seule entrée techno sur la liste «Action». Une suggestion de l'analyste Kris Thompson.

> Le producteur montréalais d'énergie renouvelable Boralex veut doubler sa taille d'ici la fin de 2016. L'analyste Rupert Merer lui accorde aussi toute sa confiance.

> L'action de Whitecap Resources est sur la liste courte depuis le 23 avril 2012 alors qu'elle cotait 7,71$. Le titre, soumis aux aléas du prix du pétrole, a grimpé jusqu'à plus de 18$ avant de retomber sous les 11$ ces dernières séances. L'analyste Brian Mine s'accroche.

> La société Gibson Energy, de Calgary, spécialisée dans le transport et l'entreposage de produits pétroliers, est entrée sur la liste des favoris de la FBN le mois dernier. Il est encore moins cher aujourd'hui.

> La société de redevances pétrolières Prairie Sky Royalty, et Vermillion Energy, aussi de Calgary, sont les deux titres favoris de l'expert pétrolier Kyle Preston, avec leur rendement en dividendes de plus de 5%.

> La sélection de la Nationale comprend aussi les sociétés d'exploration et de production pétrolières Spartan Energy, Tamarack Valley Energy et Tourmaline Oil, toutes trois de Calgary.