Source ID:; App Source:

Les marchés soulevés par les espoirs sur la Grèce

Les marchés boursiers nord-américains ont progressé hier, le Nasdaq ayant même... (PHOTO KENA BETANCUR, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

PHOTO KENA BETANCUR, AGENCE FRANCE-PRESSE

AFP, La Presse Canadienne

Les marchés boursiers nord-américains ont progressé hier, le Nasdaq ayant même atteint un nouveau sommet historique, alors que les opérateurs surfaient sur une nouvelle vague d'optimisme en Europe au sujet de la Grèce et d'une éventuelle entente avec ses créanciers.

À Wall Street, l'indice Dow Jones a gagné 103,83 (+0,58 %) points à 18 119,78 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 36,97 points (+0,72 %)  à 5153,97 points, un niveau qu'il n'avait jamais atteint à la clôture.

L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a avancé de 0,61 %, soit 12,86 points, à 2122,85 points.

«On s'attend à ce que les choses s'améliorent pour ce qui est des négociations sur la dette grecque», a mis en avant Art Hogan, de Wunderlich Securities. «Le ton semble être devenu plus positif, dans l'idée d'un accord.»

Les dirigeants européens ont tenu hier un sommet extraordinaire à Bruxelles, après une réunion des ministres des Finances, qui, malgré l'absence d'un accord, semble s'être soldée par un état d'esprit plutôt optimiste.

«Aux dernières nouvelles, les Grecs vont céder du terrain à propos de leurs dépenses budgétaires, et cela pourrait suffire (à un accord) à la dernière minute», a rapporté Alan Skrainka, de Cornestone Wealth Management.

Ce regain d'optimisme, qui éloigne la perspective d'un défaut de paiement de la Grèce auprès du Fonds monétaire international (FMI) et d'une sortie du pays de l'euro, a avant tout profité aux Bourses européennes, avec un bond de 9 % de la place athénienne et une hausse de plus de 4 % de l'indice paneuropéen Eurostoxx 50.

Parmi les valeurs, le géant informatique Apple a avancé de 0,80 % à 127,61 $US. Le titre n'a pas souffert de la polémique lancée par la chanteuse Taylor Swift sur la rémunération des artistes par son nouveau site de musique en ligne, le groupe ayant finalement accepté de payer des redevances sur les écoutes effectuées en période d'essai.

Les compagnies aériennes ont enregistré de nettes hausses après la publication d'une analyse optimiste du magazine financier Barron's sur la rentabilité du secteur, plutôt malmené en Bourse récemment. Delta Air Lines a gagné 2,2 %, United Airlines 2,9 % et American Airlines 3,5 %.

À l'inverse de la tendance, la marque éponyme de Martha Stewart, femme d'affaires connue aux États-Unis pour ses émissions sur la décoration intérieure, a chuté de 12,3 % après l'annonce de son rachat pour un peu plus de 350 millions US par le groupe Sequential Brands.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a avancé de 137,36 points (+0,9 %) pour clôturer à 14 790,48 points, alors que presque tous ses secteurs ont affiché des gains.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,4 cent US à 81,13 cents US.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut s'est emparé de 41 cents US à 60,38 $ US le baril, tandis que le prix du lingot d'or a retraité de 17,80 $ US à 1184,10 $ US l'once.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer