Source ID:; App Source:

Wall Street termine en nette baisse

«C'est à cause du baril de pétrole, qui... (Photo Richard Drew, archives AP)

Agrandir

«C'est à cause du baril de pétrole, qui à New York s'approche des 60 dollars», a commenté Peter Cardillo de Rockwell Global Capital.

Photo Richard Drew, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Bourse de New York a terminé nettement dans le rouge mercredi, bousculée par la chute des cours du brut à leur plus bas niveau depuis 2009.

La Bourse de Toronto a perdu mercredi près de 350 points, une glissade attribuable au secteur de l'énergie qui la ramène en zone de correction. Le TSX est maintenant inférieur de 12% à son sommet de 2014, atteint au milieu de l'été, et n'affiche qu'un maigre gain de 230 points, ou 1,7%, par rapport au début de l'année 2014.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié mercredi de 0,3 cent US à 87,11 cents US.

-----------------

Les marchés à la fermeture :

  • TSX 13 852,95 / -342,78 (-2,41%)
  • Dow Jones 17 533,34 / -267,86 (-1,50%)
  • S&P 500 2 026,18 / -33,64 (-1,63%)
  • NASDAQ 4 684,03 / -82,44 (-1,73%)
-----------------

«L'élément clé sur le marché est le recul des prix du pétrole», a commenté Pete Coleman, responsable du courtage à Convergex.

Plombés par l'abaissement par l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) de ses perspectives de demande mondiale et la hausse-surprise des stocks de brut aux États-Unis, les cours du brut coté à New York comme à Londres ont plongé de plus de deux dollars, à des niveaux plus vus depuis juillet 2009. Ils ont décliné de plus de 40% depuis mi-juin.

«À long terme, une baisse des prix du brut est une bonne chose pour l'économie américaine et le marché des actions. Mais le rythme auquel cette dégringolade se déroule rend les courtiers nerveux», a estimé Pete Coleman.

De plus, «cela pèse fortement sur les perspectives de croissance des bénéfices des entreprises pétrolières, et c'est ce sur quoi le marché se focalise aujourd'hui», a relevé Peter Cardillo de Rockwell Global Capital.

Les actions des majors pétrolières comme Chevron (-2,01% à 104,86 dollars), ExxonMobil (-2,97% à 88,67 dollars) ou ConocoPhillips (-2,19% à 63,54 dollars) étaient les premières touchées.

Le secteur des services à l'industrie pétrolière était aussi fortement affecté: Transocean a reculé de 4,61% à 17,39 dollars, Schlumberger de 2,69% à 83,17 dollars et Halliburton de 3,49% à 38,12 dollars.

Le recul des cours du pétrole profite en revanche nettement aux compagnies aériennes qui, selon l'Association internationale du transport aérien (IATA), devraient enregistrer en 2014 quelque 19,9 milliards de dollars de bénéfices net cumulés dans le monde, un record.

United Continental a pris 1,87% à 63,69 dollars, American Airlines 1,30% à 48,94 dollars, et JetBlue 0,70% à 15,15 dollars.

La chaîne de magasins de vente en gros Costco est descendue pour sa part de 1,95% à 140,25 dollars malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Yum Brands, maison-mère des chaînes de restauration rapide Pizza Hut, Taco Bell et KFC, a chuté de 6,24% à 70,53 dollars. Le groupe a révisé à la baisse ses prévisions de bénéfices pour 2014 en raison notamment de difficultés en Chine.

Facebook a cédé 0,86% à 76,18 dollars. Sa filiale de photos Instagram a franchi la barre des 300 millions d'utilisateurs, dépassant pour la première fois le réseau Twitter (-1,89% à 36,35 dollars), qui revendiquait seulement 284 millions d'utilisateurs à la fin septembre.

Apple a lâché 1,87% à 111,99 dollars. Le groupe a annoncé la sortie de la première série de produits élaborés en commun avec IBM dans le cadre d'un partenariat annoncé cet été pour tenter d'augmenter l'utilisation de l'iPhone et l'iPad dans les entreprises.

Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,169% contre 2,220% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,835% contre 2,875% à la précédente clôture.

- Avec Malcolm Morrison, LA PRESSE CANADIENNE




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer