Cinq produits alternatifs pour investisseurs aguerris

Dans le contexte boursier incertain actuel, les investisseurs ne savent parfois... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Richard Dufour

Dans le contexte boursier incertain actuel, les investisseurs ne savent parfois plus trop vers quoi se tourner. Il y a des actions et des obligations, bien sûr, mais aussi des produits financiers auxquels vous n'avez peut-être pas pensé. Voici cinq produits alternatifs pour investisseurs aguerris.

Les fonds négociés en Bourse EWZ et EEM

Où les trouver: Bourse de New York

Objectif: Miser sur le Brésil et les marchés émergents

Les marchés émergents ont enregistré une bonne correction, et il y a des élections au Brésil le 26 octobre. «Si la présidente actuelle, Dilma Rousseff, n'est pas réélue, je pense que ça pourrait annoncer un rebond assez prononcé du marché brésilien. Petrobras est un gros morceau de l'indice brésilien, et je pense que la société va beaucoup bénéficier d'un changement de gouvernement», dit Geneviève Blouin, gestionnaire de portefeuille chez Altervest. Elle croit que les marchés émergents restent sous-évalués et recommande le fonds négocié en Bourse EWZ pour miser sur le Brésil et le EEM pour miser sur les marchés émergents de façon plus large.

Le fonds négocié en Bourse XEF

Où le trouver: Bourse de Toronto

Objectif: Offrir une exposition internationale à un portefeuille

Le iShares Core MSCI EAFE IMI Index ETF (XEF) est un fonds négocié en Bourse d'actions internationales qui exclut les États-Unis et le Canada et qui offre une exposition aux actions de grandes, moyennes et petites capitalisations. «Il offre une bonne diversification tant au niveau sectoriel, géographique que de la taille et du nombre de positions. Ce FNB a réduit ses frais plus tôt cette année et a commencé à investir directement dans les titres sous-jacents à son indice ce qui devrait en faire un FNB plus efficace», commente Ian Gascon, chez Placements Idema.

Le Fonds Alternatif Globevest

Où le trouver: Chez Globevest ou un courtier

Objectif: Encaisser des primes en misant sur une reprise des marchés

Il s'agit d'un fonds axé sur la vente d'options de vente de titres ayant une capitalisation supérieure à 5 milliards au Canada et aux États-Unis. L'idée est de vendre des options de vente à un prix d'exercice toujours inférieur d'au moins 10% au prix du marché. Au lieu d'acheter directement les actions d'une entreprise, la stratégie engage à les acheter de 10 à 15% moins cher que le prix actuel. En retour, des primes intéressantes sont encaissées en quelques mois. En cas de crise, ça offre une certaine protection. En revanche, si ça explose, ça rapportera moins qu'une forte appréciation du titre. Ça permet par ailleurs de faire un rendement respectable même si le marché fait du surplace.

Le fonds négocié en Bourse ZWH

Où le trouver: Bourse de Toronto

Objectif: Offrir une exposition à un portefeuille de titres à dividende tout en versant des primes liées aux options d'achat

Le nom exact de ce produit est le FNB BMO vente d'options d'achat couvertes de dividendes élevés de sociétés américaines. «Il n'est pas couvert en dollars canadiens, précise Alain Desbiens, vice-président de BMO Gestion mondiale d'actifs. Si vous aimez le marché américain mais que vous croyez qu'il ne sera pas aussi vibrant que dans les dernières années et que vous pensez que la devise canadienne va continuer de se déprécier, c'est une belle option. C'est un fonds qui vise d'avoir une stratégie de revenus intéressante.» Utiliser une stratégie de vente d'options d'achat couvert en sus des dividendes, ça vient amortir les baisses potentielles et rajouter du revenu, dit-il.

Le Fonds Majestic Global Diversifié

Où le trouver: À la Bourse privée FundSERV ou chez un courtier

Objectif: Générer un rendement dans un marché haussier autant que baissier

Ce fonds, composé de contrats à terme, mise sur une stratégie momentum qui couvre l'économie globale générale à travers différentes catégories d'actifs (commodités, obligations, actions et devises). Le fonds existe depuis 2008 et couvre 85 instruments réglementés (indice FTSE 100 de la Bourse de Londres, jus d'orange, coton, yen, etc.). «La crise de 2008 a probablement été le meilleur environnement de marché pour notre stratégie. Le fonds a terminé l'année avec un rendement de 20% après les frais», dit le chef des placements chez Majestic, David Bilodeau. Le fonds, qui fait moins bien lorsque la volatilité est moindre, s'adresse à des investisseurs accrédités seulement, c'est-à-dire des gens avertis et fortunés (salaire annuel de 200 000$, avoir total supérieur à 5 millions, etc.).




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer