L'action du premier réseau social en ligne mondial, Facebook (FB), a atteint ses plus hauts niveaux historiques jeudi, au lendemain de l'annonce de résultats au deuxième trimestre meilleurs que prévu, portés par ses recettes de publicité mobile.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le titre a gagné 5,18% pour clôturer à 74,98 dollars à la Bourse de New York. Il est monté en début de séance jusqu'à 76,58 dollars, bien au-dessus des 72,03 dollars, son précédent record enregistré le 10 mars.

Le groupe a annoncé mercredi soir, après la clôture, des résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre, où son bénéfice net a plus que doublé, à 791 millions de dollars, et son chiffre d'affaires bondi de 61% à 2,9 milliards.

Son public continue aussi de progresser, avec 1,32 milliard de membres actifs mensuellement fin juin, contre 1,28 milliard fin mars. Et la part des utilisateurs quotidiens, une variable clé, est stable à 62,8% après 62,7% au premier trimestre.

Le mobile représente désormais 62% des recettes publicitaires de Facebook, après 59% sur les trois premiers mois de 2014, et encore zéro il y a deux ans.

Cette montée en puissance dans le mobile est allée de pair avec un redressement spectaculaire du titre, qui avait réalisé une entrée en Bourse catastrophique en 2012.

Le cours a presque triplé sur l'année écoulée (+188%) et plus que quadruplé comparé au plus bas historique de 17,73 dollars atteint en septembre 2012.