Source ID:498337; App Source:cedromItem

Investir dans le dentifrice

Colgate-Palmolive est réputée pour sa gamme de produits... (PHOTO SUSANA GONZALEZ, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Colgate-Palmolive est réputée pour sa gamme de produits essentiels et peu coûteux, mais son titre, lui, est cher.

PHOTO SUSANA GONZALEZ, ARCHIVES BLOOMBERG

Paul Durivage
La Presse

(Billet boursier) «J'aime Colgate. Ils font du dentifrice. Les gens utilisent du dentifrice tous les jours partout dans le monde. Et l'autre bonne chose avec le dentifrice, c'est que c'est difficile à réutiliser.»

C'est le commentaire formulé par le président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, appelé à commenter la performance remarquable du tout nouveau portefeuille Actions Qualité mondiale, à l'occasion de la présentation des résultats de l'institution, mercredi. Ce fonds privé, qui renferme «les meilleures compagnies dans le monde», affiche un rendement exemplaire de 32,4%.

Plusieurs grands noms de l'investissement, comme Peter Lynch et Warren Buffett, ont fait fortune en misant de même sur des entreprises bien connues et au profil simple. Ce qui fait d'ailleurs dire au sage d'Omaha qu'investir est «terriblement ennuyant». Pour sa part, Lynch aimait répéter que ses meilleures idées de placement lui sont venues à l'épicerie ou au cours de discussions entre amis.

La Caisse a maintenant 17 milliards de dollars, ou 8,5% de son actif net total, d'investis dans son portefeuille de grandes valeurs internationales. Les composantes ne sont pas toutes connues, mais cinq titres ont été cités en bon exemple, cette semaine.

Coup d'oeil sur ces valeurs qui donnent un sourire plus qu'éclatant aux investisseurs.

Colgate-Palmolive (CL), 62,12$US (+ 0,17$US)

Colgate-Palmolive est réputée pour sa gamme de produits essentiels et peu coûteux. Pour les investisseurs, c'est un titre coûteux affichant une valorisation boursière nettement supérieure à celle de ses pairs avec notamment un multiple de près de 23 fois les bénéfices courus. Est-ce mérité? La grande majorité des analystes s'en tiennent à recommander de «conserver» les actions libellées CL. N'empêche que le bénéfice par action est en croissance ininterrompue depuis 20 ans. Le titre a triplé de valeur depuis 10 ans et affiche un rendement de plus de 10% pour les 12 derniers mois, dont 2% en dividendes.

Unilever, 2443 £ (- 4,00 £, titre listé en Europe)

Le choeur des analystes est loin d'être à l'unisson concernant le groupe anglo-néerlandais qui fait chanter sous la douche. Le tiers des 26 experts financiers qui s'intéressent au fabricant de détergents et de produits de toilette en recommande l'achat, cependant que le quart est vendeur. Le Crédit Suisse prévoit notamment une «sous-performance». L'impact négatif du jeu des changes et le ralentissement de la croissance sur les marchés émergents inquiètent les analystes de la firme suisse. Pour les autres, il s'agit d'un titre sous-évalué, à 17 fois les profits, après un recul boursier de 3% en 12 mois.

PepsiCo (PEP) , 79,07$US (+ 0,42$)

Le Québec aime Pepsi. C'est aussi une saveur très appréciée en Bourse avec plus de recommandations d'achat que Coca-Cola. Profits et ventes sont en hausse, alors Coke régresse. Le rendement sur l'avoir des actionnaires est aussi supérieur. L'activiste américain Nelson Pelz maintient la pression sur les dirigeants de PepsiCo, pour les pousser à scinder l'entreprise. La semaine dernière, l'investisseur leur a adressé une lettre de 37 pages prônant une séparation des activités dans les croustilles (Lays, Doritos) de celles dans les boissons gazeuses.

Novartis, 73,40 FS (- 1,90 FS, titre listé en Europe)

Moins populaire que Valeant, de Laval, le groupe pharmaceutique suisse est un des favoris de la communauté financière internationale avec trois fois plus de recommandations d'achat que de vente. L'entreprise, qui fabrique des produits pharmaceutiques et de santé grand public, a généré un rendement de 21% ces 12 derniers mois, dont 3,4% en dividendes. Ce dernier a d'ailleurs été relevé en 17 occasions depuis la création de l'entreprise bâloise en 1996.

3M (MMM) , 134,34$US (+ 1,48$US)

Les analystes sont partagés concernant 3M après sa forte poussée boursière des cinq dernières années. Le titre du groupe diversifié américain réputé pour ses adhésifs Scotch et Post-it a notamment généré un rendement de 32% en 12 mois. Le groupe industriel diversifié du Minnesota est très généreux envers ses actionnaires avec le rachat à la pelle de ses actions et une hausse récente de 35% de son dividende. Ce qui ne l'empêche pas de poursuivre un ambitieux programme d'expansion par acquisitions.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer