Le Groupe TMX (T.X) a renoué avec la rentabilité au deuxième trimestre, alors qu'il s'est remis des coûts associés à son acquisition par le Groupe Maple ayant été inscrits à ses résultats l'été dernier.

Mis à jour le 1er août 2013
LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise, qui exploite la plus importante place boursière au pays, a annoncé jeudi avoir enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 25,5 millions de dollars, ou 47 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin.

Il s'agit d'une hausse par rapport à la perte nette attribuable aux actionnaires de 28,4 millions de dollars, ou 33,99 $ par action, subie lors du même trimestre il y a un an.

Sur une base ajustée, TMX a réalisé un bénéfice net de 74 cents par action, soit cinq cents de mieux que la prévision moyenne faite par les analystes consultés par Thomson Reuters.

Le Groupe TMX a été acquis par certains des plus importants régimes de retraite, services financiers et banques au Canada, qui faisaient partie d'un consortium ayant pour nom Groupe Maple. Il a aussi procédé à l'intégration de la chambre de compensation CDS et des systèmes de négociation Alpha.

Les revenus de TMX se sont élevés à 182,3 millions de dollars au deuxième trimestre, qui ne compte pas de résultats comparables antérieurs à la transaction.

«Notre processus d'intégration de la CDS et d'Alpha progresse très bien et nous travaillons en étroite collaboration pour repérer de nouvelles occasions pour offrir à notre clientèle des services d'inscription, de négociation et de compensation de multiples catégories d'actifs sous propriété commune», a affirmé le chef de la direction du Groupe TMX, Thomas Kloet, par voie de communiqué.

«Dans un contexte où un ralentissement généralisé des marchés financiers au Canada a marqué nos activités boursières, nous avons tout de même tiré parti de la diversité de notre portefeuille», a-t-il ajouté.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions du Groupe TMX valaient 46,89 $, en hausse de 1,69 $, soit 3,7% par rapport à leur précédent cours de clôture.