Le fabricant montréalais de jouets Mega Brands (T.MB) a affiché jeudi des bénéfices et des revenus à la hausse au deuxième trimestre.

Mis à jour le 1er août 2013
LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise a fait état d'un bénéfice de 4 millions de dollars, soit dix cents par action diluée (18 cents par action de base), au deuxième trimestre.

Un an plus tôt, il avait été de 1,6 million de dollars, soit une perte de 12 cents par action diluée (bénéfice de dix cents par action de base).

Ses revenus ont avancé de 4 pour cent à 98,1 millions de dollars, après s'être chiffrés à 94,5 millions il y a un an.

Mega Brands a indiqué que le chiffre d'affaires du secteur Jouets était en hausse de 4 pour cent, alimenté par la croissance des livraisons de jouets de construction Préscolaire et filles.

Le chiffre d'affaires du secteur Papeterie et jeux d'activités a augmenté de 3 pour cent, soit un neuvième trimestre consécutif de croissance d'une année sur l'autre.

Sur une base géographique, le chiffre d'affaires était en hausse de 5 pour cent en Amérique du Nord et stable à l'International.

Les activités de la compagnie sont saisonnières et, par le passé, les deux derniers trimestres de l'exercice ont toujours présenté un niveau d'activité plus élevé et produit de meilleurs résultats que les deux premiers trimestres.

Mega Brands vend une multitude de jouets de construction, des jeux de société, des casse-tête, de l'art et de l'artisanat ainsi que de la papeterie.

À la Bourse de Toronto, l'action de Mega Brands a glissé jeudi de trois cents, ou moins d'un pour cent, clôturant à 14,87 $.