Source ID:; App Source:

Profits et ventes en baisse chez Héroux-Devtek

Le patron d'Héroux-Devtek, Gilles Labbé...

Agrandir

Le patron d'Héroux-Devtek, Gilles Labbé

La Presse

(Montréal) Le fabricant de trains d'atterrissage de Longueuil Héroux-Devtek (T.HRX) a publié vendredi matin sa performance financière des mois de janvier, février et mars.

Les ventes consolidées découlant des activités poursuivies se sont élevées à 73,8 millions de dollars au quatrième trimestre en légère baisse par rapport à 74,8 millions il y a un an.

Les ventes effectuées sur le marché de l'aérospatiale commerciale ont progressé de 23% à 32,2 millions de dollars, stimulées par l'augmentation de la cadence de production du programme du B-777, un accroissement des ventes sur le marché secondaire liées à certains programmes d'avions régionaux et d'hélicoptères ainsi qu'au programme du CL-415 de Bombardier.

Les ventes réalisées sur le marché de l'aérospatiale militaire ont reculé de 14,4% pour s'établir à 41,6 millions de dollars, en raison d'une diminution du flux de production attribuable à des inefficacités de fabrication, combinée à une baisse de la demande dans le secteur militaire découlant du report, par des clients, de commandes dans certains programmes militaires et de l'annulation de commandes liées au programme du C-5, une situation qui témoigne de la faiblesse du marché militaire américain.

Les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine, ont eu un effet négligeable sur les ventes et la marge brute au quatrième trimestre par rapport à la même période l'an passé.

Le résultat net découlant des activités poursuivies s'est chiffré à 4,8 millions de dollars, soit 15 cents par action dilué, au quatrième trimestre, contre 5,6 millions de dollars, ou 18 cents par action dilué, un an plus tôt.

Le résultat net pour le quatrième trimestre s'est élevé à 8,5 millions de dollars, soit 27 cents par action dilué, et tient compte du résultat net découlant des activités abandonnées de 3,7 millions de dollars, principalement attribuable aux ajustements finaux au gain net réalisé sur la transaction de vente, comparativement à 9 millions de dollars, ou 29 cents par action dilué, incluant le résultat net découlant des activités abandonnées de 3,4 millions de dollars il y a un an.

«La croissance interne des ventes du nouvel exercice financier qui a débuté en avril devrait être similaire à celle enregistrée pour l'exercice qui vient de se terminer. Stimulées par la vigueur soutenue du secteur des gros porteurs commerciaux et la reprise du marché des jets d'affaires, les ventes commerciales pourraient croître de plus de 10%, tandis que les ventes de produits militaires devraient reculer encore davantage en raison des restrictions budgétaires aux États-Unis», commente le pdg, Gilles Labbé.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer