La Bourse de Toronto a clôturé en hausse, lundi, au cours d'une journée à faible volume de transactions marquée par un optimisme prudent quant à la capacité de la Grèce d'adopter un plan d'austérité nécessaire au paiement de sa dette.

LA PRESSE CANADIENNE

L'indice composé S&P/TSX a gagné 57,6 points, à 12 966,5 points, le secteur aurifère ayant été le seul en recul.

Le dollar canadien a avancé de 0,03 cent, à 101,35 cents US, à la lumière d'espoirs d'un apaisement de la crise de la dette grecque après que le président français Nicolas Sarkozy eut évoqué une solution du secteur privé, avec notamment des prêts étalés sur trente ans.

Le pétrole a baissé de 55 cents, à 90,61 $ US le baril, sur le Nymex. Plus tôt, le cours du brut avait chuté en deçà de 90 $ US le baril, en raison des craintes d'une impasse dans la crise de la dette en Grèce.

Les marchés américains ont progressé, malgré des données montrant que les dépenses des consommateurs américains sont demeurées à peu près inchangées en mai.

La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a gagné 109 points, à 12 043,6 points, tandis que l'indice du Nasdaq a avancé de 35,4 points, pour s'établir à 2688 points. L'indice de référence S&P 500 a pris 11,65 points, à 1280 points.