La Bourse de New York a fini sur une nette hausse mardi, comptant sur un apaisement de la crise grecque peu avant un vote crucial à Athènes: le Dow Jones a gagné 0,91% et le NASDAQ 2,19%.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average est monté de 109,63 points à 12 190,01 points, et le NASDAQ, à dominante technologique, de 57,60 points à 2687,26 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'est adjugé 1,34% (17,16 points) à 1295,52 points.

À Toronto, l'indice composé S&P/TSX a progressé de 1,60%, gagnant 205,62 points pour clôturer à 13 063,32 points, tandis que la Bourse de croissance TSXVs'est bonifiée de 1,58%,  terminant la séance à 1912,06 points, en hausse de 29,79 points.

Le Dow Jones signe ainsi sa quatrième séance d'affilée de hausse, mais reste environ 5% inférieur à ses sommets de fin avril.

«Le marché fait le pari que le vote de confiance sera positif pour le gouvernement et qu'on ne sera réveillera pas (mercredi) avec une catastrophe», a commenté Gregori Volokhine, de Meeschaert Capital Markets.

Le premier ministre grec Georges Papandréou devait obtenir, peu après la clôture de Wall Street mardi, la confiance du Parlement pour l'adoption d'un plan de rigueur impopulaire, mais dont dépend le versement d'une nouvelle tranche d'aide financière par ses partenaires européens et le FMI.

Le gouvernement dispose de la majorité, ce qui rend la plupart des observateurs optimistes sur l'issue du vote, qui «pourrait contribuer à dissiper certaines incertitudes entourant la possibilité d'un défaut du pays», ont estimé les analystes de Charles Schwab.

Les investisseurs attendent par ailleurs l'issue, mercredi, d'une réunion de la banque centrale américaine, suivie d'une conférence de presse de Ben Bernanke.

Le marché obligataire a baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,985%, contre 2,963% lundi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,219% contre 4,204% la veille.