La Bourse de Toronto a terminé la séance de vendredi en hausse, les investisseurs s'étant emparé pour une deuxième journée consécutive d'actions dont la valeur s'était dépréciée ces derniers jours.

Mis à jour le 18 mars 2011
Malcolm Morrison LA PRESSE CANADIENNE

Le sentiment du marché s'est en outre amélioré avec le cessez-le-feu déclaré par la Libye dans sa lutte contre les forces rebelles, tandis que les pays du G7 se sont engagés à appuyer l'économie japonaise à la suite de la catastrophe naturelle qui l'a secoué il y a une semaine, et de la crise nucléaire qui l'a suivie.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 43,73 points pour clôturer la journée à 13 789,88 points, après que le ministre des Affaires étrangères de la Libye eut indiqué que le pays mettait fin à toutes ses opérations militaires contre les rebelles.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,02 cent US à 101,41 cents US.

Mais l'annonce en Libye a fait reculer le cours du pétrole brut de 35 cents US à 101,07 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Ailleurs sur Wall Street, les marchés ont aussi profité du fait que plusieurs grandes banques ont annoncé des hausses de leurs dividendes. La moyenne Dow Jones a avancé de 83,93 points à 11 858,52 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a gagné 7,62 points à 2643,67 points et que l'indice composé S&P 500 a pris 5,48 points à 1279,2 points.