«Les investisseurs devraient profiter de ce repli pour acheter des actions parce que ça pourrait bien être le dernier repli d'importance avant que le changement de cap des obligations vers les actions ne propulse la Bourse dans un nouveau marché haussier en 2011», commente le stratège Martin Roberge dans sa lettre financière publiée mercredi matin.

Publié le 17 nov. 2010

Le président de la Fed de Boston, Eric Rosengren, vient d'affirmer dans un discours prononcé mercredi matin qu'il doute que l'économie américaine soit sur le point de décoller lorsqu'on regarde les récentes statistiques économiques.

Il participe aujourd'hui à un événement organisé par la Greater Providence Chamber of Commerce de Providence, au Rhode Island.

> La suite sur le blogue de Richard Dufour