Les investisseurs viennent tout juste d'apprendre comment l'économie américaine s'est comportée pendant les mois d'avril, mai et juin.

Richard Dufour

La décélération de l'expansion est confirmée comparativement à ce qu'elle était en début d'année. C'était toutefois attendu compte tenu des informations récoltées au cours des dernières semaines. La question était de savoir à quel point au juste. La réponse arrive avec un chiffre de 2,4% qui se veut un résultat légèrement inférieur aux attentes des économistes.

La croissance en rythme annuel du PIB (produit intérieur brut) pour les trois premiers mois de l'année (janvier, février et mars) est par ailleurs révisée à la hausse à 3,7%. Elle avait précédemment été mesurée à 2,7%.

> La suite sur le blogue de Richard Dufour