Les titres liés aux matières premières ont fait retraiter la Bourse de Toronto mardi, après la publication de rapports faisant état d'un recul de la confiance des consommateurs au Canada et aux États-Unis.

LA PRESSE CANADIENNE

L'indice composé S&P/TSX a perdu 29,38 points pour clôturer la séance à 11 716,69 points.

Les investisseurs ont semblé ébranlés par un rapport témoignant d'une nouvelle érosion de la confiance des consommateurs américains en juillet, tandis qu'un autre rapportait que celle des consommateurs canadiens avait reculé pour une deuxième fois en autant de mois.

Le Conference Board des États-Unis, un groupe de recherche établi à New York, a révélé que son indice de confiance des consommateurs avait glissé à 50,4 en juillet, contre un indice de 54,3 en juin. Un indice d'une valeur de 90 témoigne d'une économie reposant sur de solides bases.

L'indice similaire du Conference Board du Canada, à Ottawa, a pour sa part affiché son deuxième recul en autant de mois en juillet, cédant 3,7 points à 80.

«Les données sont très mitigées, mais clairement, ça semble plus faible que ce ne l'était en avril ou en mai, alors les marchés réagissent à cela», a observé John Stephenson, gestionnaire de portefeuille chez First Asset Funds à Toronto.

M. Stephenson s'attend à ce que les échanges restent volatils et discrets pour l'instant.

Les titres liés aux matières premières ont aussi pesé sur le parquet torontois.

Les actions aurifères ont été les plus durement touchées, cédant 2,8 pour cent dans l'ensemble. Le cours du lingot d'or a cédé 25,10 $ US à 1158 $ US l'once, les craintes au sujet du secteur financier en Europe s'étant essentiellement dissipées. Les investisseurs considèrent généralement l'or comme une valeur refuge dans laquelle ils se réfugient lors des périodes troubles.

Le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) a laissé 1,68 $, soit 3,9 pour cent, à 41,44 $.

Le secteur torontois de l'énergie a perdu 0,4 pour cent, le cours du pétrole brut ayant lâché 1,48 $ US à 77,50 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le titre de Suncor Énergie (TSX:SU) a abandonné 19 cents à 33,49 $.

Le secteur des métaux de base a chuté de 0,8 pour cent, le cours du cuivre ayant lâché 1,65 cent US à 3,21 $ US la livre. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a retraité 98 cents à 35,90 $.

Les actions financières ont compensé une partie des déclins des autres secteurs, prenant dans l'ensemble 1,6 pour cent après que certaines banques européennes, incluant la suisse UBS et l'allemande Deutsche Bank, eurent affiché de solides résultats pour leur plus récent trimestre.

À Toronto, l'action de la Banque Toronto-Dominion (TSX:TD) a gagné 83 cents à 73,75 $.

Le dollar canadien a glissé de 0,35 cent US à 96,51 cents US, tandis que la Bourse de croissance TSXV a lâché 7,18 points à 1396,28 points.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 12,26 points à 10 537,69 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a reculé de 8,18 points à 2288,25 points et que l'indice élargi S&P 500 a abandonné 1,17 point à 1113,84 points.